Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

PAPP-A and the IGF system - 25/05/16

Doi : 10.1016/j.ando.2016.04.015 
Philippe Monget a, , Claus Oxvig b
a Institut national de la recherche agronomique, physiologie de la reproduction et des comportements, 37380 Nouzilly, France 
b Department of Molecular Biology and Genetics, Aarhus University, Gustav Wieds Vej 10C, 8000 Aarhus C, Denmark 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Firstly discovered as a placental protein present abundantly in the circulation of pregnant women, pregnancy-associated plasma protein-A (PAPP-A) is widely expressed in multiple tissues. PAPP-A is a metalloproteinase that is able to specifically cleave three insulin-like growth factor binding proteins (IGFBPs): IGFBP-2, -4 and -5. PAPP-A binds tightly to glycosaminoglycans present on the surface of cells, thus functioning within tissues as a growth-promoting enzyme, releasing bioactive IGF in close proximity to the IGF receptor. Pro-MBP and stanniocalcin-2 (STC2) appear to be the main inhibitors of PAPP-A activity, by forming a covalent complex with the protease. According to in vivo experiments, IGFBP-4 is believed to be the main PAPP-A substrate to regulate IGF bioavailability. The regulation of PAPP-A includes transcriptional control of its gene, competing reactions with other IGFBPs potentially sequestering IGF from IGFBP-4 and hence antagonizing PAPP-A-mediated IGF activation, and proteolytic inhibition of PAPP-A. Finally, PAPP-A may serve as a therapeutic target to indirectly inhibit IGF signalling in tissues where this is driven by increased PAPP-A activity. By taking advantage of the intricate interaction between PAPP-A and IGFBP-4, highly specific and selective inhibition of PAPP-A is possible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

D’abord découvert comme une protéine placentaire abondamment présente dans la circulation de femmes enceintes, la protéine-A plasmatique associée à la grossesse (PAPP-A) est largement exprimée dans de multiples tissus. La PAPP-A est un métalloprotéase qui peut spécifiquement dégrader trois protéines de liaison des insulin-like growth factors (IGFBPs) : IGFBP-2,-4 et-5. La PAPP-A se fixe à des glycosaminoglycanes sur la surface de cellules, et fonctionne ainsi comme une enzyme favorisant la croissance dans les tissus, en rendant les IGFs biodiposnibles au niveau du récepteur de l’IGF-I. La pro-MBP et la stanniocalcin-2 (STC2) semblent être les inhibiteurs principaux de l’activité de la PAPP-A, en formant un complexe covalent avec la protéase. Selon des expériences in vivo, l’IGFBP-4 est supposé être le substrat principal de la PAPP-A pour moduler la biodisponibilité des IGFs. La régulation de la PAPP-A inclut le contrôle transcriptionnel de son gène, des réactions de compétition avec d’autres IGFBPs, isolant potentiellement les IGF et par conséquent l’activité de la PAPP-A (qui dépend de la présence d’IGFs), et l’inhibition de l’activité protéolytique de la PAPP-A. Finalement, la PAPP-A pourrait servir de cible thérapeutique pour indirectement inhiber l’activité des IGF dans les tissus où la protéase joue un rôle important. En profitant de l’interaction complexe entre PAPP-A et IGFBP-4, une inhibition spécifique et sélective de la PAPP-A est possible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Insulin-like growth factor (IGF), Insulin-like growth factor binding protein (IGFBP), Pappalysin, Pregnancy-associated plasma protein-A (PAPP-A), Proform of eosinophil major basic protein (pro-MBP), Stanniocalcin (STC)

Mots clés : IGF, IGFBP, Protéine-A plasmatique (PAPP-A), Pappalysine, PAPP-A, Pro-MBP, Stanniocalcine


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 77 - N° 2

P. 90-96 - juin 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Evolution of steroids during pregnancy: Maternal, placental and fetal synthesis
  • Yves Morel, Florence Roucher, Ingrid Plotton, Claire Goursaud, Véronique Tardy, Delphine Mallet
| Article suivant Article suivant
  • Angiogenic balance (sFlt-1/PlGF) and preeclampsia
  • Edouard Lecarpentier, Vassilis Tsatsaris

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.