Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Kyste « solitaire » du rein - Classification des masses rénales kystiques - 07/06/16

[34-119-B-30]  - Doi : 10.1016/S1879-8543(16)77122-9 
O. Hélénon a, b,  : Professeur de radiologie, praticien hospitalier, chef de service, C. Delavaud a, b : Chef de clinique-assistant, J. Dbjay a, b : Chef de clinique-assistant, S. Merran c : Radiologue, A. Vieillefond d : Maître de conférence des Universités, praticien hospitalier honoraire, anatomopathologiste, J.-M. Correas a, b : Professeur de radiologie, praticien hospitalier
a Service de radiologie Adultes, Hôpital Necker, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 
b Université Paris Descartes, 12, rue de l'École-de-Médecine, 75006 Paris, France 
c Centre Cortambert, 43, rue Cortambert, 75016 Paris, France 
d Service d'anatomie pathologique, Hôpital Cochin, 127, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 26
Iconographies 53
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'échographie et l'imagerie en coupe représentent actuellement les examens clés du diagnostic de kyste simple du rein. La définition en imagerie du kyste simple bénin répond à des critères très précis sans lesquels toute lésion kystique est dite « atypique » ou « complexe » et doit être considérée comme suspecte. La classification de Bosniak représente depuis trois décennies l'outil incontournable de l'approche diagnostique des masses kystiques supracentimétriques du rein en imagerie. Elle repose sur les résultats de la tomodensitométrie utilisant une technique bien codifiée sans et avec injection de produit de contraste. Le diagnostic de certaines lésions difficiles à classer ou restant indéterminées sur les seuls résultats du scanner peut bénéficier d'une approche multimodalité combinant les résultats du scanner, de l'échographie simple et avec injection de contraste et de l'imagerie par résonance magnétique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Kyste, Rein, Tumeur kystique, Scanner du rein, IRM du rein, Échographie du rein, Bosniak


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Imagerie des tumeurs de la voie excrétrice supérieure
  • S. Vandeventer, D. Eiss, E. Dekeyser, N. Garrouche, C. Bassi, S. Bodart, P. Gillard, J.-M. Correas, O. Hélénon
| Article suivant Article suivant
  • Imagerie du sinus du rein
  • O. Hélénon, S. Van de Venter, S. Bodard, A. Khairoune, R. Renard-Penna, L. Rocher, J.M. Correas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.