Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Complications médicales des splénectomies - 31/08/16

Doi : 10.1016/j.jchirv.2016.03.011 
R. Buzelé a, 1, L. Barbier b, 2, A. Sauvanet b, B. Fantin a,
a Service de médecine interne, hôpital Beaujon, université Paris Diderot-Paris 7, 92110 Clichy, France 
b Service de chirurgie hépato-bilio-pancréatique, hôpital Beaujon, université Paris Diderot-Paris 7, 92110 Clichy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les complications médicales après splénectomie sont principalement infectieuses et thrombo-emboliques ; leur fréquence varie avec l’indication de la splénectomie (rate hématologique, traumatisme, présence d’une hypertension portale). Les infections les plus fréquentes sont celles à germes encapsulés (méningocoque, pneumocoque, haemophilus), principalement chez l’enfant et chez l’adulte dans les deux ans suivant la splénectomie. La gravité des infections du splénectomisé (Overwhelming postsplenectomy infection) justifie de mesures préventives (antibioprophylaxie, vaccinations adaptées, éducation du patient) et d’une prise en charge rapide de la fièvre du splénectomisé avec administration sans délai de céphalosporine de troisième génération. Les complications thrombo-emboliques concernent le système cave (phlébites, embolies pulmonaires) et le système porte. Les thromboses portes sont plus fréquentes en cas de maladie myéloproliférative et de cirrhose. Aucune prophylaxie thrombo-embolique n’est recommandée en dehors des héparines de bas poids moléculaire ; certains auteurs choisissent cependant de prescrire sur une courte durée des anti-agrégants plaquettaires en cas de thrombocytose importante. Une thrombose porte ou du système cave nécessite une anticoagulation prolongée par anti-vitamines K pendant 3 à 6 mois. Enfin, certaines études suggèrent une augmentation de la fréquence à long terme des cancers chez les patients splénectomisés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Splenectomy is attended by medical complications, principally infectious and thromboembolic; the frequency of complications varies with the conditions that led to splenectomy (hematologic splenectomy, trauma, presence of portal hypertension). Most infectious complications are caused by encapsulated bacteria (meningococcus, pneumococcus, hemophilus). These occur mainly in children and somewhat less commonly in adults within the first two years following splenectomy. Postsplenectomy infections are potentially severe with overwhelming postsplenectomy infection (OPSI) and this justifies preventive measures (prophylactic antibiotics, appropriate immunizations, patient education) and demands prompt antibiotic management with third-generation cephalosporins for any postsplenectomy fever. Thromboembolic complications can involve both the caval system (deep-vein thrombophlebitis, pulmonary embolism) and the portal system. Portal vein thrombosis occurs more commonly in patients with myeloproliferative disease and cirrhosis. No thromboembolic prophylaxis is recommended apart from perioperative low molecular weight heparin. However, some authors choose to prescribe a short course of antiplatelet medication if the postsplenectomy patient develops significant thrombocytosis. Thrombosis of the portal or caval venous system requires prolonged warfarin anticoagulation for 3 to 6months. Finally, some studies have suggested an increase in the long-term incidence of cancer in splenectomized patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Splénectomie, Infection, Septicémie, Vaccination, Complications thrombo-emboliques, Risque de cancer

Keywords : Splenectomy, Infection, Septicemia, Vaccination, Thromboembolic complications, Cancer risk


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 153 - N° 4

P. 289-299 - août 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Anastomoses coliques et anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS)
  • K. Slim, J. Joris, H. Beloeil, le Groupe francophone de réhabilitation améliorée après chirurgie (GRACE) d 1
| Article suivant Article suivant
  • Anastomose œsophagojejunale après gastrectomie totale par laparoscopie
  • F. Cantarella, A. Contine, M. Cesari

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.