Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chirurgie des métastases pulmonaires des cancers colorectaux : facteurs prédictifs de survie - 03/01/17

Doi : 10.1016/j.rmr.2016.02.006 
P.-B. Pagès a, , F. Le Pimpec-Barthes b, A. Bernard a
a Service de chirurgie cardiovasculaire et thoracique, CHU Bocage central, université de Bourgogne, 14, rue Gaffarel, BP 77908, 21079 Dijon cedex, France 
b Service de chirurgie thoracique, hôpital européen Georges-Pompidou, université Paris-Descartes, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le cancer colorectal représente la 3e cause de mortalité par cancer : 5 % des patients vont développer des métastases pulmonaires. Le concept de chirurgie des cancers oligométastatiques est basé sur l’objectif d’un contrôle local optimal de la maladie.

État des connaissances

À ce jour, aucun essai contrôlé randomisé ne valide la chirurgie de résection des métastases pulmonaires des patients oligométastatiques porteurs d’un cancer colorectal contrôlé localement. Cependant, de nombreuses séries, le plus souvent rétrospectives, rapportent des survies prolongées chez des patients très sélectionnés, allant de 45 à 65 % à 5ans dans les séries les plus récentes. Les facteurs consensuels de bon pronostic établis sont : un intervalle libre supérieur à 36 mois, un nombre de métastases3, un taux d’antigène carcino-embryonnaire normal et l’absence d’envahissement ganglionnaire médiastino-hilaire.

Perspectives

Environ 20 à 40 % des patients vont présenter des récidives pulmonaires probablement liées à l’existence de micro-métastases indétectables. Ainsi, des travaux expérimentaux sont actuellement menés pour développer de nouvelles techniques de traitement, telles que la perfusion pulmonaire isolée, la radiofréquence et la stéréotaxie.

Conclusion

La résection des métastases pulmonaires de cancers colorectaux peut améliorer la survie et le contrôle de la maladie chez des patients bien sélectionnés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Colorectal cancer is the 3rd commonest cause of death from cancer: 5% of patients will develop lung metastases. The management of oligometastatic disease is based on the objective of optimal local control.

State of the art

To date, no results from randomized control trials support the resection of pulmonary metastases in oligometastastic colorectal cancer patients. However, numerous series, mainly retrospective, report long-term survival for highly selected patients, with 5-year survival ranging from 45 to 65% in the most recent series. The consensual predictive factors of a good prognosis are: a disease free-interval>36 months, a number of metastases3, a normal level of carcino-embryonic antigen and the absence of hilar or mediastinal lymph node involvement.

Perspectives

Around 20 to 40% of patients will develop recurrence, probably linked to the presence of undetectable micrometastases. Therefore, experimental work is being undertaken to develop new treatment techniques such as isolated lung perfusion, radiofrequency ablation and stereotactic radiation therapy.

Conclusion

Highly selected patients suffering from colorectal cancer lung metastases could benefit from resection with improved survival and disease-control.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Métastases pulmonaires, Survie, Facteurs prédictifs, Traitement multimodal

Keywords : Lung metastases, Survival, Predictive factors, Multimodality treatment


Plan


© 2016  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 10

P. 838-852 - décembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’évaluation des technologies de santé par la Haute Autorité de Santé (HAS)
  • A. Bernard
| Article suivant Article suivant
  • Avis sur le remboursement de techniques instrumentales d’aide à la toux et à la mobilisation thoracique. Une évaluation de la Haute Autorité de santé (HAS)
  • C. Auger, E. Schapiro, H. Galmiche, C. Denis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.