Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ophtalmopathie de Basedow sévère liée à l'interféron alpha - 08/03/08

Doi : JFO-04-2002-25-4-0181-5512-101019-ART11 

M. Binaghi [1],

C. Lévy [1],

C. Douvin [2],

M. Guittard [3],

G. Soubrane [1],

G. Coscas [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Ophtalmopathie de Basedow sévère liée à l'interféron alpha

Les auteurs rapportent un cas d'ophtalmopathie de Basedow chez une patiente de 49 ans, traitée par interféron alpha pour hépatite chronique C. L'exophtalmie est apparue après trois mois de traitement et son évolution sur plus d'un an a été émaillée de nombreuses complications.

Ce cas est particulier par sa sévérité et par sa rareté. Après un rappel des autres atteintes ophtalmologiques liées à l'interféron, les auteurs suggèrent qu'un bilan pré-thérapeutique et une surveillance régulière biologique et ophtalmologique soient effectués pour tout traitement par interféron.

Abstract

Severe thyroid ophthalmopathy related to interferon alpha therapy

The authors report a case of a 49-year-old patient presenting with dysthyroid ophthalmopathy, who was treated with interferon alpha for chronic hepatitis C. Proptosis appeared 3 months after treatment onset and many complications occurred over more than 1 year. The extreme severity seen in this case is infrequent.

After a summary of other ocular damage linked to interferon, the authors suggest that every interferon treatment include a check-up before beginning therapy and regular biological and ophthalmological monitoring.


Mots clés : Interféron , thyroïde , Basedow , ophtalmopathie , hépatite C , complications iatrogènes

Keywords: Interferon , thyroid , ophthalmopathy , hepatitis C , iatrogenic complications


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 4

P. 412-415 - avril 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • À propos d'un cas de conjonctivite ligneuse
  • V. Charlet, S. Conan, A. Volant, J. Colin
| Article suivant Article suivant
  • Influence de la chirurgie réfractive cornéenne sur le film lacrymal
  • P.-J. Pisella, C. Godon, O. Auzerie, C. Baudouin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.