Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats de la translocation maculaire limitée dans la néovascularisation choroïdienne rétrofovéale de la dégénérescence maculaire liée à l’âge - 08/03/08

Doi : JFO-11-2004-27-9-C2-0181-5512-101019-ART03 

D. Pawlak,

A. Glacet-Bernard,

M. Papp,

G. Coscas,

G. Soubrane

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Résultats de la translocation maculaire limitée dans la néovascularisation choroïdienne rétrofovéale de la dégénérescence maculaire liée à l’âge

Objectif : La DMLA est la première cause de cécité dans les pays industrialisés. La forme exsudative peut conduire à une perte rapide de la vision centrale, et il existe actuellement plusieurs alternatives thérapeutiques. Ce travail a pour but d’étudier les résultats visuels obtenus après traitement chirurgical par translocation maculaire (TM) des néovaisseaux rétrofovéaux.

Patients et méthode : Étude prospective non randomisée d’une série consécutive de 29 patients ayant une DMLA compliquée de néovaisseaux rétrofovéaux. Une TM limitée a été réalisée selon la technique de De Juan. Le suivi moyen était de 14 mois.

Résultats : L’âge moyen était de 75 ans. L’acuité visuelle initiale était en moyenne de 1/10e, avec 59 % des patients ayant une acuité visuelle initiale inférieure 1/10e. Le déplacement moyen de la membrane était de 1 274 µm et au bout d’un an, la vision était restée globalement stable (gain final moyen de + 0,7 ligne). Les complications post-opératoires comprenaient le décollement de rétine (17 %), le trou maculaire (13 %) et le pli maculaire (14 %). 55,2 % des yeux opérés de TM n’ont présenté aucune complication sévère et avaient un gain final moyen de + 3,25 lignes à 13,7 mois. En comparaison avec le groupe PDT de l’étude TAP, 48 % des patients de notre série avaient un gain d’au moins 1 ligne contre à peine 16 % traités par PDT.

Conclusion : Ces résultats confirment que la translocation maculaire peut parfois permettre un gain visuel important. Des études randomisées sont nécessaires pour mieux définir la place de la TM dans le traitement des néovaisseaux rétrofovéaux.

Abstract

Results of limited macular translocation in subfoveal choroidal neovascularization in age-related macular degeneration.

Purpose: Age-related macular degeneration (AMD) is the major cause of legal blindness in industrialized countries. The exudative form could be responsible for severe visual loss. Recent therapeutic approaches are now available for treating subfoveal neovascularization. The purpose of this study was to evaluate the visual results obtained with macular translocation (MT) in subfoveal choroidal neovascularization due to AMD.

Methods: A prospective nonrandomized review of 29 consecutive patients with subfoveal neovascularization attributable to AMD. Limited macular translocation with chorioscleral infolding based on the De Juan technique was performed. The mean follow-up was 14 months.

Results: The mean age of the patients studied was 75 years. The mean initial visual acuity was 20/200, with of 59% of patients having worse than 20/200. The mean displacement of the fovea after translocation was 1,274µm, and at 1 year, vision was grossly unchanged in comparison to baseline (mean final gain of 0.7 line). Postoperative complications observed were retinal detachment (17.2%), macular hole (13%) and macular fold (14%). No complication was seen in 55.2% of the operated eyes, which had a mean final gain of 3.25 ETDRS lines at 14 months of follow-up. In comparison to the photodynamic therapy (PDT) group of the TAP study, 48% of the MT group had a gain of 1 line or more versus 16% of the PDT group.

Conclusion: MT may lead to a significant improvement in visual acuity. Further larger and controlled studies are required to evaluate MT in the treatment of subfoveal neovascularization.


Mots clés : DMLA , néovaisseaux rétrofovéaux , translocation maculaire limitée , acuité visuelle initiale

Keywords: AMD , predominantly classic neovascularization , limited macular translocation , initial visual acuity


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 9-C2

P. 31-37 - novembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Tomographie par cohérence optique et DMLA
  • G. Coscas, F. Coscas, A. Zourdani, G. Soubrane
| Article suivant Article suivant
  • Nutrition et dégénérescence maculaire liée à l’âge
  • T. Desmettre, J.-M. Lecerf, E.-H. Souied

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.