Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Painful posterior shoulder instability: Anticipating and preventing failure. A study in 25 patients - 19/12/17

Doi : 10.1016/j.otsr.2017.08.005 
J. Garret a, , G. Nourissat b , M.B. Hardy c , D. Antonucci d , P. Clavert e , P. Mansat f , A. Godenèche g
the

French Arthroscopy Society

a Clinique du Parc, 155, boulevard Stalingrad, 69006 Lyon, France 
b Clinique des Maussins-Ramsay-Générale-de-Santé, 67, rue de Romainville, 75019 Paris, France 
c Clinique Mutualiste Chirurgicale, 3, rue le Verrier, 42100 Saint-Étienne, France 
d Clinica Ortopedica e Traumatologica, Università degli Studi di Pavia, Fondazione IRCCS Policlinico San Matteo, Pavia, Italy 
e Service de chirurgie du membre supérieur, CCOM, Laboratoire iCube, CNRS UMR 7357, Équipe 12 Matériaux Multi-échelles et Biomécanique, Institut de Mécanique des Fluides et des Solides, CHRU de Strasbourg, 2–4, rue Boussingault, 67000 Strasbourg, France 
f Département d’Orthopédie-Traumatologie, Hôpital Riquet, CHU-Purpan, place du Dr.-Baylac, 31059 Toulouse, France 
g Ransay Générale de Santé, Centre Orthopédique Santy, Hôpital Privé Jean-Mermoz, 69008 Lyon, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Background

Painful posterior shoulder instability (PPSI) is the least common of the three clinical patterns of posterior shoulder instability. PPSI is defined as pain combined with anatomical evidence of posterior instability but no instability events.

Material and method

We studied a multicentre cohort of 25 patients with PPSI; 23 were identified retrospectively and had a follow-up of at least 2 years and 2 patients were included prospectively. Most patients engaged in sports.

Results

All 25 patients underwent surgery, which usually consisted in arthroscopic capsulo-labral reconstruction. The outcome was excellent in 43% of patients; another 43% had improvements but reported persistent pain. The pain remained unchanged or worsened in the remaining 14% of patients. Causes of failure consisted of a missed diagnosis of shoulder osteoarthritis with posterior subluxation, technical errors, and postoperative complications. The main cause of incomplete improvement with persistent pain was presence of cartilage damage.

Conclusion

Outcomes were excellent in patients who were free of cartilage damage, bony abnormalities associated with posterior instability (reverse Hill–Sachs lesion, erosion or fracture of the posterior glenoid), technical errors, and postoperative complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Posterior shoulder instability, Painful shoulder instability, Capsulo-labral reconstruction, Posterior bone block procedure, Shoulder pain in athletes


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 103 - N° 8S

P. S199-S202 - décembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Clinical outcomes of posterior bone block procedures for posterior shoulder instability: Multicenter retrospective study of 66 cases
  • P. Clavert, E. Furioli, K. Andieu, F. Sirveaux, M.B. Hardy, G. Nourissat, Y. Bouju, J. Garret, A. Godenèche, P. Mansat, the French Arthroscopy Society
| Article suivant Article suivant
  • Posterior shoulder instability managed by arthroscopic acromial pediculated bone-block. Technique
  • P. Métais, J. Grimberg, P. Clavert, J.-F. Kouvalchouk, F. Sirveaux, G. Nourissat, J. Garret, P. Mansat, A. Godenèche, the French Arthroscopy Society

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.