Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quantification de 23 antidépresseurs dans du plasma ou du sérum par chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse en tandem - 10/05/18

Doi : 10.1016/j.toxac.2018.04.070 
V. Thibert 1, C. De Nardi 2, S. Indelicato 1,
1 Thermo Fisher Scientific France, Courtaboeuf, France 
2 Thermo Fisher Scientific Allemagne, Munich, Allemagne 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Implémentation analytique d’une méthode de quantification pour 23 antidépresseurs en plasma ou sérum avec un système LC-MS/MS.

Méthode

Une méthode analytique a été étudiée pour l’analyse de 23 antidépresseurs dans du plasma humain. Cette analyse incluait les molécules suivantes : atomoxétine, bupropion, citalopram, desméthylfluoxetine, desméthylmirtazapine, desméthylsertraline, dosulépine, duloxétine, threo-dihydrobupropion, fluoxétine, fluvoxamine, miansérine, milnacipran, mirtazapine, moclobémide, hydroxybupropion, opipramol, paroxétine, reboxétine, sertraline, tranylcypromine, trazodone et venlafaxine. L’approche a été basée sur l’utilisation de la plateforme ClinMass® TDM avec le kit ClinMass® Add-On pour les antidépresseurs de RECIPE Chemicals+Instruments GmbH (Munich, Allemagne). Les échantillons ont été préparés par précipitation des protéines avec la solution de précipitation du kit, suivie d’une injection de 5μL sur la colonne du kit. La séparation chromatographique a été effectuée sur un système Thermo Scientific™ Vanquish™ Flex binaire avec un gradient de 3,2minutes avec les phases mobiles du kit, la température étant établie à 40°C. Les composés cibles ont été détectés avec un triple quadripôle Thermo Scientific™ TSQ Quantis™ en mode SRM avec deux transitions par molécule pour la quantification et la confirmation respectivement. Le logiciel Thermo Scientific™ TraceFinder™ 4.1 a été utilisé pour l’acquisition et le traitement des données.

Résultats

La linéarité de la méthode a été évaluée pour les solutions de calibrations constituant le kit d’analyse. Les concentrations des gammes ainsi obtenues sont assez variables, par exemple, pour le bupropion, l’étude a été menée entre 10,5ng/mL et 157ng/mL, tandis que pour la trazodone la linéarité a été étudiée entre 189ng/mL et 2870ng/mL. Les biais et les répétabilités intra- et inter-jour ont été obtenus pour deux contrôles de qualité de RECIPE (MS9482 lot 1247) pour cinq injections par jour pendant trois jours. Des biais ont été obtenus pour le contrôle à basse concentration entre −0,2 % pour la duloxétine et −15,7 % pour la trancylpromine et pour le contrôle à plus haute concentration entre 0,2 % pour l’atomoxétine et −11,9 % pour la trancylpromine. Pour l’étude de répétabilité, des CV entre 0,9 % pour l’opipramol pour le contrôle le plus concentré le jour 3 et 12,6 % pour la trazodone pour le contrôle le moins concentré le jour 1 ont été obtenus en intra-jour. Pour l’étude inter-jour, des CVs entre 1,9 % pour l’opipramol pour le contrôle le plus concentré, et 10,8 % pour la déméthylmirtazapine dans le contrôle le plus concentré.

Conclusions

Une méthode LC-MS/MS a été implémentée pour la quantification de 23 antidépresseurs dans le plasma. La méthode a été basée sur l’utilisation de la plateforme ClinMass® TDM avec le kit ClinMass® Add-On Set pour l’analyse d’antidépresseurs. La méthode est basée sur une préparation simple et rapide des échantillons et présente une sensibilité, une linéarité, une justesse et une précision qui sont adaptées à l’analyse de ces molécules dans le plasma.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 2S

P. S55 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mise au point et validation d’une méthode de micro-extraction liquide–liquide dispersée appliquée au dosage de 7 neuroleptiques. Comparaison avec une méthode d’extraction liquide–liquide conventionnelle et application
  • M. Riffi, N. Fabresse, E. Abe, A. Knapp, I. Etting, J.-C. Alvarez, I.-A. Larabi
| Article suivant Article suivant
  • Quantification de benzodiazépines dans du plasma ou du sérum par chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse en tandem
  • B. Duretz, C. De Nardi, S. Indelicato

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.