Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comment apprécier une politique policière ? : Le premier ministère Sarkozy (7 mai 2002-30 mars 2004) - 21/03/08

Doi : 10.1016/j.soctra.2006.04.020 
Dominique Monjardet
Centre d'études et de recherches de science administrative (Cersa), (CNRS-Université Paris 2), 10, rue Thénard, 75005 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 21
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Cet article s'efforce d'évaluer l'influence de l'action policière imputable à la politique de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur entre mai 2002 et mars 2004. L'analyse des statistiques, et surtout de leur mode de construction, révèle des résultats ambigus parce que l'action policière a été recentrée sur les fonctions régaliennes de répression, en même temps que les services de police étaient invités à mettre en évidence une baisse de la délinquance démontrant l'efficacité de la nouvelle politique. D'un autre côté, l'analyse des sondages relatifs au sentiment d'insécurité indique que le discours sécuritaire du ministre a eu une certaine efficacité, notamment après que ce sentiment ait été fortement politisé avant les élections présidentielles d'avril 2002. À terme, cette analyse met en évidence la distance entre l'efficacité pratique d'une politique de sécurité et son efficacité strictement politique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

How to assess the effects of the policy of Nicolas Sarkozy, Home Secretary in France from May 2002 to March 2004? An analysis of the statistics and, in particular, of the way they were construed reveals that the results were ambiguous, because law enforcement was centered on the state's duty to enforce the law while police services were being asked to show a decrease in delinquency so as to prove that the new policy was effective. On the other hand, an analysis of polls about how public opinion felt about law and order indicates that the minister's tough talk was effective to a degree, especially when feelings of insecurity were strongly politicized prior to presidential elections in April 2002. This analysis sheds light on the distance between the practical and purely political effectiveness of a policy of law and order.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Police, Politique de sécurité, Indicateurs, Mesure de la performance, Délinquance

Keywords : Police, Law and order, Law enforcement policies, Indicators, Performance ratings, Delinquency, France


Plan


 Cet article a été rédigé six mois avant le retour de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur et a fortiori avant les événements de novembre 2005. S'il ne peut les prendre en compte, ceux-ci n'en démentent pas l'argument.


© 2006  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 48 - N° 2

P. 188-208 - avril-juin 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effets pervers des déréglementations européennes : le cas du transport routier de marchandises
  • Nadia Hilal
| Article suivant Article suivant
  • Catégorisation des usagers et rhétorique professionnelle : Le cas des policiers sur la voie publique
  • Valérie Boussard, Marc Loriol, Sandrine Caroly

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.