Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Apport de la scintigraphie osseuse dans les hypercondylies - 08/03/19

Doi : 10.1016/j.mednuc.2019.01.102 
S. Choukry , J. Benouhoud, S. Zouine, S. Nadi, A. Guensi
 Médecine nucléaire, CHU Ibn Rochd, Casablanca 

Auteur correspondant.

Résumé

L’hypercondylie est une pathologie autonome caractérisée par un défaut du contrôle de la croissance osseuse lié très probablement à un dérèglement des boucles de rétro-action entre les différentes couches histologiques, qui induirait une persistance de la multiplication des cellules préchondroblastiques. Sa prise en charge dépend étroitement de son caractère actif ou inactif. La scintigraphie osseuse joue un rôle important pour l’évaluation du caractère actif ou non. Le but de notre travail est de montrer, à travers une étude de cas, l’apport de la scintigraphie osseuse dans l’hypercondylie mandibulaire. Notre étude inclus tous les patients adressés au service de médecine nucléaire du CHU Ibn Rochd, entre Janvier 2012 et Octobre 2018, pour la réalisation d’une scintigraphie osseuse devant une hypercondylie. L’étude inclue 17 patients (3 hommes et 14 femmes), avec une moyenne d’âge de 21 ans, dont la symptomatologie clinique était une asymétrie mandibulaire avec des troubles de l’articulé dentaire et des troubles d’occlusion. Dans 76 % des cas (13 patients), la localisation était à gauche. L’examen scintigraphique retrouve une asymétrie de captation entre les deux condyles, au temps précoce et au temps tardif, chez 9 patients. Chez 5 patients, la scintigraphie retrouve une absence d’anomalies de captation au temps précoce avec une hyperfixation au temps tardif chez les 3 autres patients, l’examen retrouve une absence de fixation au deux temps précoce et tardif. L’examen a conclu à un caractère actif pour 9 patients et un caractère inactif pour les 8 autres patients. La scintigraphie osseuse permet de préciser l’activité ou l’inactivité du cartilage condylien dans l’hypercondylie, conditionnant ainsi la conduite à tenir et la prise en charge thérapeutique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hypercondylie unilatérale, 99mTc-HDP


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 209 - mars 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Importance de la scintigraphie osseuse TEMP-TDM dans le diagnostic étiologique de douleurs osseuses chroniques
  • K. Limam, S. Hassler, B. Leroy Freschini, O. Schneegans, K. Bourahla
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt de la scintigraphie osseuse dans l’épiphysiolyse fémorale supérieure : à propos de 11 cas
  • S. Nadi, S. Zouine, S. Choukry, H. Aschawa, A. Guensi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.