Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Does hemithyroidectomy still provide any benefit? - 18/04/19

L’isthmolobectomie apporte-t-elle encore des bénéfices ?

Doi : 10.1016/j.ando.2018.09.006 
Marine Sarfati-Lebreton , Laurence Toqué, Jean-Baptiste Philippe, Jean-Baptiste Finel, Antoine Hamy, Stéphanie Mucci
 Service de chirurgie viscérale et endocrinienne, CHU d’Angers, 4, rue Larrey, 49100 Angers, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objectives

Multinodular goiter is a common disorder, found in 5% of the general population. If only one thyroid lobe is affected, hemithyroidectomy may be preferred to total thyroidectomy, to limit the risk of complications and avoid hormone replacement therapy, but incurs a risk of subsequent completion thyroidectomy. The aim of the present study is to determine whether the arguments in favor of hemithyroidectomy are justified and whether it still provides real benefit.

Methods

A retrospective observational study based on prospective data included all patients who underwent surgery for goiter or nodule in our center between September 2010 and September 2014. Rates of hormone replacement 6 months after hemithyroidectomy, postoperative complications and completion thyroidectomy during the postoperative year due to the discovery of carcinoma were analyzed.

Results

Four hundred and ninety-three patients were studied: 335 with total thyroidectomy and158 with hemithyroidey. The rate of hormone replacement 6 months after hemithyroidectomy was 84.4%. The rate of definitive hypocalcemia was 6.3% in total thyroidectomy and zero in hemithyroidectomy (P<0.05). There was no significant difference between groups in terms of recurrent laryngeal nerve palsy (1.8% versus 1.9%; P=1) or hematoma (1.2% versus 3.5%; P=0.15). A total of 11.3% of hemithyroidectomies required completion due to discovery of carcinoma (mean interval between surgeries 3.58±2.5 months).

Conclusions

This study suggests that hemithyroidectomy does not in fact avoid the risk of hormone replacement and places the patient at risk of completion thyroidectomy. However, it does avoid a 6% rate of hypocalcemia. We would recommend hemithyroidectomy only in case of single toxic or euthyroid nodule with healthy contralateral lobe and/or refusal of hormone replacement by the patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Le goitre multinodulaire est une pathologie fréquente, de l’ordre de 5 % de la population générale. Si un seul lobe thyroïdien est atteint, l’isthmolobectomie peut être préférée à une thyroïdectomie totale pour diminuer les risques de complications et éviter la supplémentation hormonale, mais expose le patient à un risque de totalisation. Le but de cette étude est de savoir si ces arguments sont justifiés et s’il reste vraiment un intérêt à l’isthmolobectomie.

Méthodes

Nous avons réalisé une étude observationnelle rétrospective basée sur des données recueillies de façon prospective. Nous avons étudié tous les patients opérés d’un goitre ou nodule thyroïdien dans notre centre entre septembre 2010 et septembre 2014. Nous avons analysé le taux de supplémentation hormonale à 6 mois après isthmolobectomie, les complications postopératoires et le taux de totalisation dans l’année du fait de la découverte d’un carcinome thyroïdien.

Résultats

Nous avons étudié 493 patients (335 thyroïdectomies totales et 158 isthmolobectomies). Le taux de supplémentation hormonale était de 84,4 % à 6 mois de l’isthmolobectomie. Nous avons trouvé un taux d’hypocalcémie définitive de 6,3 % parmi les cas de thyroïdectomies totales et aucun parmi les isthmolobectomies (p<0,05). Il n’y avait pas de différence significative en terme de paralysie récurrentielle (1,8 % versus 1,9 %; p=1) ou d’hématome (1,2 % contre 3,5 %; p=0,15). Au total, 11,3 % des isthmolobectomies ont été totalisées en raison de la découverte d’un carcinome, avec un intervalle moyen de 3,58±2,5 mois après la première opération.

Conclusions

Cette étude suggère que l’isthmolobectomie ne réduit pas le risque de supplémentation hormonale et expose le patient au risque d’une totalisation secondaire. Néanmoins, l'isthmolobectomie prévient le risque de 6 % d’hypocalcémie associée à la thyroïdectomie totale. Nous recommandons une isthmolobectomie en cas de nodule unique (toxique ou euthyroïdien) avec un lobe controlatéral sain et/ou en cas de refus de supplémentation hormonale du patient après chirurgie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Hemithyroidectomy, Total thyroidectomy, Complications, Hormone replacement, Completion thyroidectomy

Mots clés : Isthmolobectomie, Thyroïdectomie totale, Complications, Supplémentation hormonale, Totalisation


Plan


 Travail présenté en communication affichée lors du 15e congrès de l’Association Francophone de Chirurgie Endocrinienne du 15 au 17 juin 2017 à Nantes, France.


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 80 - N° 2

P. 101-109 - avril 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Association between KISS1 rs5780218 promoter polymorphism and onset of growth hormone secreting pituitary adenoma
  • Paulo V.G.H. Amorim, Isabella P.P. Grande, Rafael L. Batista, Leticia F.G. Silveira, Ane Caroline T.B. Freire, Marcello D. Bronstein, Raquel S. Jallad, Ericka B. Trarbach
| Article suivant Article suivant
  • Daily life, needs and expectations of patients with acromegaly in France: An on-line survey
  • Frédérique Albarel, Fatine Elaraki, Brigitte Delemer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.