Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Level of physical activity and eating behavior: Risk factors associated with sedentariness among obese employees of a company in the city of Kinshasa province, Democratic Republic of Congo - 30/05/19

Niveau d’activité physique et comportement alimentaire : facteurs de risque associés à la sédentarité chez les employés obèses d’une entreprise de la ville de Kinshasa, République démocratique du Congo

Doi : 10.1016/j.scispo.2018.11.009 
G.K. Mabele a, , C.N. Ekisawa a, C. Delecluse b, F.L. Bompeka c
a Kinesiology service, Department of Physical Medicine and Rehabilitation, Faculty of Medicine, University of Kinshasa, Democratic Republic of the Congo 
b Department of Movement science, Faculty of Movement and Rehabilitation sciences, K.U. Leuven, Belgium 
c Nephrology service, Department of Internal Medicine, Faculty of Medicine, University of Kinshasa, Democratic Republic of the Congo 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Objective

The objective is to determine the level of physical activity, eating behavior and risk factors associated with sedentariness among obese employees of the Multimodal Freight Management Office of Kinshasa (OGEFREM).

Method

Cross-sectional study of the 157 obese employees, of which, 76 (48.4%) men and 81 (51.6%) women, aged 18 to 59 years were randomly selected. The level of physical activity was measured by the International Physical Activity Questionnaire (IPAQ) and the eating behavior by the Three-Factor Eating Questionnaire (TFEQ-R 18). The description of the sample was made possible by calculating the proportions and averages. The Student's t-test and Chi-square test were used to compare the variables according to level of physical activity and socio-professional status. Logistic regression was used to identify independent determinants of physical inactivity and sedentary behavior. P<0.05 was defined the statistical significance level.

Results

Of the 157 questionnaires collected, 48.4% of men and 51.6% of women show that 59.2% of the study population has a low level of physical activity, and 58.5% a cognitive restriction. The average values of the following parameters: weight, BMI, Waist circumference, systolic blood pressure, diastolic blood pressure, mean arterial pressure, pulsed pressure, blood glucose, total cholesterol, triglyceride, total body fat, visceral fat and lean mass are 85±9.7kg, 32.6±2.9kg/m2, 99±13.0cm, 135.6±17.0mmHg, 92.1±14.5mmHg, 106.6±14.3mmHg, 43.5±12.0mmHg, 129±23.9mg/dl, 228±18.7mg/dl, 169±19.5mg/dl, 39.7±10.8%, 8±8.9% and 28.9±9.4% respectively. The probability of having a low level of physical activity and sedentary behavior was 5 times higher among employees spending more than three hours of time sitting on the computer (OR aj=5.188; 95% CI (1.389–7.318), P=0.006), 3 times higher among employees over three hours of time sitting in front of the television (OR aj=3.042; 95% CI (1.155–8.012), P=0.02), 3 times higher among employees who spent more than three hours of reading time (OR aj=3.456; 95% CI (1.294–5.677), P=0.006 and with cognitive dietary restriction (OR aj=3.188; 95% CI (1.389–7.318), P=0.006), cognitive dietary restriction (OR=3.188; 95% CI (1.389–7.318), P=0.006) and also 3 times higher among employees with high socio-occupational status (OR aj=3.57; 95% CI (1.77–6.68), P<0.015).

Conclusion

The obese employees of the Multimodal Freight Management Office of Kinshasa have a low level of physical activity and cognitive food restriction. More than three hours of time spent on the computer increases the risk of becoming inactive and sedentary 5 times. On the other hand, more than three hours of time spent watching television and cognitive restriction as well as the high socio-professional status increases it three times and is positively associated with morphological, physiological, lipidic profiles and body composition. In contrast, they are associated with a decrease in muscle mass and high-density lipoprotein.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

L’objectif est de déterminer le niveau d’activité physique, le comportement alimentaire et les facteurs de risque associés à la sédentarité chez les employés du Bureau de gestion du fret multimodal de Kinshasa (OGEFREM) atteints d’obésité.

Méthode

Étude transversale de 157 employés obèses, dont 76 (48,4 %) hommes et 81 (51,6 %) femmes, âgés de 18 à 59 ans, sélectionnées au hasard. Le niveau d’activité physique a été mesuré à l’aide du questionnaire international d’activité physique (IPAQ) et le comportement alimentaire par le Three-Factor Eating Questionaire (TFEQ-R 18). Le test t de Student et le test du Chi2 ont été utilisés pour comparer les variables en fonction du niveau d’activité physique et de statut socio-professionnel. La régression logistique a été utilisée pour identifier les déterminants d’inactivité physique et du comportement sédentaire.

Résultats

Sur les 157 questionnaires recueillis, 48,4 % des hommes et 51,6 % des femmes soit 59,2 % de la population étudiée présente un faible niveau d’activité physique, et 58,5 % une restriction cognitive. Les valeurs moyennes des paramètres suivants : poids, IMC, tour de taille, pression artérielle systolique, pression artérielle diastolique, pression artérielle moyenne, pression pulsée, glycémie, cholestérol total, triglycérides, graisse corporelle totale, graisse viscérale et masse maigre sont de 85±9,7kg, 32,6±2,9kg/m2, 99±13,0cm, 135,6±17,0mmHg, 92,1±14,5mmHg, 106,6±14,3mmHg, 43,5±12,0mmHg, 1,29±0,24g/l, 2,28±0,19g/l, 1,69±0,19g/l, 39,7±10,8 %, 8±8,9 % et 28,9±9,4 % respectivement. La probabilité d’avoir un faible niveau d’activité physique et des comportements sédentaires était cinq fois plus élevée chez les employés qui passaient plus de trois heures assis devant un ordinateur (OU aj=5,188 ; IC 95 % (1,389–7,318), p=0,006), 3 fois plus élevée parmi les employés qui passaient plus de trois heures assis devant la télévision (OU aj=3,042 ; IC à 95 % (1,155–8,012), p=0,02), 3 fois plus élevée chez les employés qui ont passé plus de trois heures de lecture (OR ajusté=3,4456 ; IC 95 % (1,294–5,677), p=0,006 et avec restriction alimentaire cognitive (OR ajusté=3,188 ; IC 95 % (1,389–7,318), p=0,006), restriction alimentaire cognitive (OR=3,188 ; IC95 % (1,389–7,318), p=0,006) et aussi 3 fois plus élevée parmi les employés à statut socio-professionnel élevé (OR ajusté=3,57 ; IC 95 % (1,77–6,68), p<0,015).

Conclusion

Les employés du bureau de gestion du fret multimodal de Kinshasa ont un faible niveau d’activité physique et une restriction alimentaire cognitive. Le fait de passer plus de trois heures sur ordinateur multiplie par 5 le risque de devenir inactif et sédentaire. Par ailleurs, fait de passer plus de trois heures à regarder la télévision, la restriction cognitive, et le niveau socio-professionnel élevé multiplient ce risque par 5, et sont associés à des perturbations morphologiques, physiologiques, lipidiques et de composition corporelle. Par contre, ces comportements sont associés à une diminution de la masse musculaire et des HDL.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Physical Activities, Food Behavior, Uncontrolled Diet, Cognitive Restriction

Mots clés : Activités physiques, Comportement alimentaire, Régime alimentaire non-contrôlé, Restriction cognitive.


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 3

P. 156-164 - juin 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ghrelin is not altered after acute exercises at different intensities in overweight middle-aged individuals
  • N. Ouerghi, S. Brini, M. Zaouali, M. Feki, Z. Tabka, A. Bouassida
| Article suivant Article suivant
  • Sucrosomial® iron and folic acid supplementation is able to induce Il-6 levels variation in healthy trained professional athletes, regardless of the hemoglobin and iron values
  • T. Bongiovanni, G. Pasta, G. Tarantino

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.