Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les lipodystrophies primitives - 01/04/08

Doi : 10.1016/j.ando.2006.12.003 
J. Capeau , J. Magré, O. Lascols, M. Caron, V. Béréziat, C. Vigouroux
Inserm, U680, 75012 Paris, France 
Faculté de médecine, université Pierre-et-Marie-Curie-Paris-VI, UMRS680, 75005 Paris, France 
Service de biochimie, APHP, hôpital Tenon, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Primary lipodystrophies represent a heterogeneous group of very rare diseases with a prevalence of less than 1 case for 100.000, inherited or acquired, caracterized by a loss of body fat either generalized or localized (lipoatrophy). In some forms, lipoatrophy is associated with a selective hypertrophy of other fat depots. Clinical signs of insulin resistance are often present: acanthosis nigricans, signs of hyperandrogenism. All lipodystrophies are associated with dysmetabolic alterations with insulin resistance, altered glucose tolerance or diabetes and hypertriglyceridemia leading to a risk of acute pancreatitis. Chronic complications are those resulting from diabetes involving the retina, kidney and nerves, cardiovascular complications and steatotic liver lesions that could result in cirrhosis. Genetic forms of generalized lipodystrophy (or Berardinelli-Seip syndrome) result, in most cases, from recessive mutations in one of two genes: either BSCL2 coding seipin or BSCL1 coding AGPAT2, an acyl-transferase involved in triglyceride synthesis. Acquired generalized lipodystrophy (Lawrence syndrome) is of unknown origin but is sometimes associated with signs of autoimmunity. Partial lipodystrophies can be familial with dominant transmission. Heterozygous mutations have been identified in the LMNA gene encoding nuclear lamin A/C belonging to the nuclear lamina, or in PPARG encoding the adipogenic transcription factor PPARγ. Some less typical lipodystrophies, associated with signs of premature aging, have been linked to mutations in LMNA or in the ZMPSTE24 gene encoding the protease responsible for the maturation of prelamin A into lamin A. Acquired partial lipodystrophy (Barraquer-Simons syndrome) is characterized by cephalothoracic fat loss. Its aetiology is unknown but mutations in LMNB2, encoding the lamina protein lamin B2, could represent susceptibility factors. Highly active antiretroviral treatments for HIV infection are currently the most frequent cause of acquired secondary lipodystrophic syndromes. The genetic diagnosis is performed in specialized laboratories and, in the most severe forms, antenatal diagnosis could be proposed. Treatment of diabetes, dyslipidemia and complications involves the classical intervention strategies. Insulino-sensitizing drugs are useful. Therapeutic trials with recombinant human leptin in patients with very low leptin levels reported good results with respect to the metabolic and liver alterations. The prognosis is linked to the precocity and severity of the diabetic, cardiovascular and liver complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Les lipodystrophies primitives constituent un groupe hétérogène de maladies très rares et dont la prévalence peut être évaluée à moins de 1 pour 100000, congénitales ou acquises, caractérisées par une absence généralisée ou partielle du tissu adipeux corporel, la lipoatrophie, qui peut être associée, dans certaines formes, à une hypertrophie du tissu adipeux d'autres sites. Des signes cliniques d'insulinorésistance sont souvent présents: acanthosis nigricans, signes d'hyperandrogénie. Un tableau dysmétabolique avec insulinorésistance, troubles de la tolérance au glucose ou diabète et hypertriglycéridémie, avec risque de pancréatite aiguë est présent dans toutes les lipodystrophies. Les complications chroniques sont les complications rénales, rétiniennes et nerveuses dues au diabète, les complications cardiovasculaires et les lésions hépatiques de stéatose pouvant conduire à une cirrhose. Les formes génétiques de lipoatrophie généralisée ou syndrome de Berardinelli-Seip résultent pour la plupart de mutations récessives touchant les deux allèles du gène BSCL2, codant la seipine ou BSCL1, codant une acyltransférase, AGPAT2 impliquée dans la synthèse des triglycérides. La forme acquise de lipodystrophie généralisée, le syndrome de Lawrence, est d'étiologie inconnue, parfois observée dans un contexte d'auto-immunité. Les lipodystrophies partielles sont représentées tout d'abord par les formes familiales, de transmission dominante, pour lesquelles des mutations hétérozygotes du gène LMNA codant une des protéines de la lamina nucléaire, la lamine A/C, ou du gène PPARG, codant le facteur de transcription adipogénique PPARγ, ont été décrites. Certaines formes atypiques, associées à des signes de vieillissement prématuré résultent de mutations dans le gène LMNA ou dans celui codant l'enzyme capable de maturer la prélamine A en lamine A, ZMPSTE24. Parmi les lipodystrophies partielles acquises, le syndrome de Barraquer-Simons se caractérise par une répartition particulière céphalothoracique de la lipodystrophie. Son étiologie est inconnue, mais des mutations du gène LMNB2, codant la lamine B2 participant à la lamina, seraient des facteurs de susceptibilité. Par ailleurs, les traitements antirétroviraux de l'infection par le VIH représentent aujourd'hui la cause la plus fréquente des syndromes lipodystrophiques acquis secondaires. Le diagnostic génétique est réalisé dans les laboratoires spécialisés et, pour les formes les plus sévères, un diagnostic anténatal peut être proposé. La prise en charge du diabète, de la dyslipidémie et des complications utilise l'arsenal thérapeutique classique tout en privilégiant les molécules insulinosensibilisatrices. Des essais thérapeutiques utilisant la leptine recombinante ont donné de très bons résultats sur les paramètres métaboliques et hépatiques chez les patients à leptine très basse. Le pronostic est lié à la précocité et à la sévérité des complications diabétiques, cardiovasculaires et hépatiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Insulin resistance, Hyperandrogenism, Dyslipidemia, Diabetes, Lamin, PPARγ, Seipin, AGPAT2

Mots clés : Insulinorésistance, Hyperandrogénie, Dyslipidémie, Diabète, Lamine, PPARγ, Seipine, AGPAT2


Plan


© 2007  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 68 - N° 1

P. 10-20 - février 2007 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.