Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Thyroid disorders during interferon alpha therapy in 625 patients with chronic hepatitis C: a prospective cohort study - 02/04/08

Doi : 10.1016/S0003-4266(06)72609-9 
N. Kabbaj , M.M. Guedira, H. El Atmani, M. El Alaoui, M. Mohammadi, K. Benabed, H. Lachkar, A. Benaïssa
Hepato-Gastro-Enterology “E”, Ibn Sina Hospital, Rabat, Morocco 

Reprint request: N. Kabbaj, 4 lotissement Anne-Marie, avenue Bir Kacem, rue Ouled Farés — Souissi, Rabat, Morocco.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Aim

to report the prevalence, risk factors, management and long-term outcome of thyroid disorders caused by INF in patients with chronic hepatitis C.

Patients and methods

From January 1991 to December 2004, 625 patients with chronic hepatitis C underwent INF therapy. TSH assay was normal and antithyroperoxidase antibodies (anti-TPO) was performed before onset antiviral treatment; then TSH was performed every 2 months in all patients during therapy, and every 3 months after treatment.

Results

58 patients developed thyroid disorder (8.9%). Mean age was 50.6±13 years; sex ratio: 1 M/2 F; the anti-TPO antibodies were positive before onset antiviral treatment in 9 patients (13.8%). 26 patients developed hypothyroidism (44.8%), 9 patients developed hyperthyroidism (15.5%) and among them 3 cases of Graveʼs disease. Biphasic thyroiditis occurred in 21 patients (36.2%), anti-TPO increase during treatment in 2 patients (3.5%) without hypothyroidism. The dysthyroidism was more frequent in risk in female gender (p<0.05) and in the group with positive antiTPO antibodies before treatment (p<0.02).

Conclusion

Female gender and positive antiTPO antibodies are the predictive factors of development of the thyroid dysfunction during INF therapy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

But

rapporter la prévalence, les facteurs de risque, l’attitude thérapeutique et l’évolution devant une dysthyroïdie induite par l’INF chez des patients atteints d’hépatite chronique C (HVC).

Matériel et méthodes

De Janvier 1991 à Décembre 2004, 625 patients atteints d’HVC ont été traités par l’INF thérapie. Avant la mise en route du traitement, la TSHus était normale et les anticorps anti-thyropéroxydase (anti-TPO) ont été recherchés ; puis un dosage de la TSHus a été réalisé tous les 2 mois pendant le traitement et tous les 3 mois en phase post-thérapeutique.

Résultats

58 patients ont développé une dysthyroïdie (8,9 %). L’âge moyen était de 50,6 ± 13 ans, le sex-ratio : 1H/2F, 9 patients (15,5 %) avaient des anti-TPO positifs. L’hypothyroïdie est apparue chez 26 patients (44,8 %), l’hyperthyroïdie est survenue chez 9 patients (15,5 %) dont 3 cas de maladie de Basedow. Les thyroïdites biphasiques sont apparues chez 21 patients (36,2 %). L’élévation isolée des anti-TPO est retrouvée dans 2 cas (3,5 %). La dysthyroïdie était plus fréquente dans le groupe des femmes que dans celui des hommes (p < 0,05) et dans le groupe ayant des anticorps anti-TPO positifs (p < 0,02) avant traitement par rapport au groupe n’ayant pas d’anticorps anti-TPO avant traitement.

Conclusion

Les facteurs prédictifs de survenue de dysthyroïdie sous INF sont le sexe féminin et la présence d’anti-TPO avant la mise en route du traitement antiviral.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key words : Thyroid disorder, interferon chronic hepatitis C

Mots-clés : Dysthyroïdies, interféron alpha, hépatite chronique C


Plan

Plan indisponible

© 2006  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 67 - N° 4

P. 343-347 - septembre 2006 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.