Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Devenir à long terme des personnes âgées hospitalisées en réanimation pour infection respiratoire aiguë - 28/02/20

Doi : 10.1016/j.respe.2020.01.078 
L. Grammatico-Guillon a, , C. Hermetet b, Y. Lemanach c, C. Gaborit d, L. Laporte e, A. Guillon e, f
a EpiDcliC, Unité d’épidémiologie des données cliniques Région Centre-Val de Loire, Service de santé publique, CHU de Tours, Tours, France 
b Faculté de médecine, Université de Tours, France 
c Departments of Anesthesia & Clinical Epidemiology and Biostatistics, Michael DeGroote School of Medicine, Faculty of Health Sciences, McMaster University and the Perioperative Research Group, Population Health Research Institute, Hamilton, ON,, Canada 
d Service d’information médicale, d’épidémiologie et d’économie de la santé, SIMEES, CHRU de Tours, EA 7505 Education éthique santé, Université de Tours, France 
e CHRU de Tours, Service de réanimation polyvalente, Tours, France 
f Inserm, Centre d’étude des pathologies respiratoires, U1100, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Une meilleure connaissance des conséquences d’un passage en réanimation chez les personnes âgées est nécessaire pour la prise de décision en urgence, notamment pour l’infection respiratoire aiguë (IRA) fréquente aux âges extrêmes de la vie. Le but de cette étude était d’étudier le devenir à long terme des personnes âgées (>80ans) après hospitalisation en réanimation pour IRA.

Méthodes

Une cohorte de patients >80ans avec passage en réanimation pour IRA a été créée en utilisant les données médico-administratives de 39 établissements de santé d’une région française sur six ans. Les deux années avant IRA permettaient d’identifier les comorbidités (cancer, maladies chroniques cardiaques et pulmonaires) et estimer le score de fragilité hospitalier (SFH). Le devenir post-IRA a été étudié sur les deux années suivant l’hospitalisation en appariant les patients IRA avec des patients hospitalisés pour chirurgie de cataracte (considérés comme patients-contrôles), en utilisant un score de propension (ratio 1 :1, caliper 0.002, matching : âge, sexe, score de fragilité, comorbidités). La mortalité et l’évolution du recours aux soins et du score de fragilité ont été analysées.

Résultats

Au total, 1658 séjours hospitaliers pour IRA en réanimation chez des patients >80ans ont été retrouvés, dont 438 décès intra-hospitaliers (26 %). L’appariement a permis d’analyser deux groupes de 988 patients. Les patients survivant à une IRA avaient 10,1 fois plus de risque de décès à six mois [IC95 % 6,1–17,3] et 3,6 fois plus de risque de décès à deux ans [IC95 % 2,9–4,6] que les patients-contrôles. Le recours aux soins et le SFH doublaient dans les deux ans suivant l’hospitalisation pour les patients avec IRA alors que les patients-contrôles restaient stables.

Discussion/Conclusion

La mortalité des patients âgés survivant à une IRA sévère augmente significativement dans les deux ans post-hospitalisation, en parallèle d’une augmentation du recours aux soins et du score de fragilité. Ces données seront à prendre en considération pour des discussions plus éclairées pour la prise en charge en amont et post-réanimation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 68 - N° S1

P. S35-S36 - mars 2020 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Snds2vec, représentations continues pour les concepts médicaux du Système national des données de santé
  • M. Doutreligne, A. Leduc, D.-P. Nguyen, A. Vuagnat
| Article suivant Article suivant
  • Périodes de temps inobservables dans les bases de données médico-administratives : revue systématique de la littérature
  • A. Lajoinie, C. Berthod, E. Chomette, G. Charpentier, S. Franc, K. Mari

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.