Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Immunoglobulines E totales et immunoglobulines E spécifiques - 22/12/20

[90-30-0001-A]  - Doi : 10.1016/S2211-9698(20)42473-2 
J. Bienvenu  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
 Laboratoire d'immunologie, Centre hospitalier Lyon-Sud, 165, chemin du Grand Revoyet, 69495 Pierre-Bénite, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La découverte des immunoglobulines E (IgE) en 1967 représente une avancée fondamentale dans le domaine de l'allergologie et de l'immunologie. Cette classe d'immunoglobuline constitue l'effecteur majeur des réactions d'hypersensibilité immédiate de type 1. Au cours de ce type d'allergie, les IgE synthétisées en réponse à l'exposition d'un individu à un allergène de l'environnement se fixent à leur récepteur de forte affinité Fc RI à la surface des mastocytes et des basophiles. Après réexposition à ce même allergène, la reconnaissance de celui-ci par les IgE spécifiques entraîne l'agrégation des récepteurs Fc RI, l'activation des mastocytes et des basophiles qui induit la libération de médiateurs pré-synthétisées ou néo-synthétisées responsables des manifestations cliniques. Des progrès considérables ont été réalisés dans nos connaissances sur les mécanismes physiopathologiques à l'origine de l'allergie, sur les voies de signalisation conduisant à la synthèse et la libération des médiateurs, sur l'identification de différents phénotypes d'allergie et sur les possibilités d'immuno-intervention. Parallèlement, ont été développés de nouveaux outils diagnostiques beaucoup plus sensibles et spécifiques grâce à l'introduction des allergènes moléculaires et à la mise au point de biopuces multiallergéniques. Ainsi, pour un patient allergique donné, il est permis de sélectionner la prise en charge la mieux adaptée telle que l'immunothérapie spécifique d'allergène, les anticorps monoclonaux anti-IgE ou anticytokines. Si l'implication des IgE dans les maladies allergiques et parasitaires est démontrée depuis longtemps, ces immunoglobulines jouent également un rôle dans d'autres pathologies comme les maladies auto-immunes, les déficits immunitaires et les maladies cancéreuses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : IgE, IgE spécifiques, Récepteurs des IgE, Allergie, Allergènes moléculaires, Biopuces, Immuno-intervention


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Recherche de légionelles dans l'eau en milieu médicalisé
  • C. Lawrence
| Article suivant Article suivant
  • Allergènes moléculaires
  • L. Garnier, F. Bienvenu, J. Vitte, M. Michel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.