Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Augmentation des surdosages et des décès en lien avec la consommation de méthadone durant la crise sanitaire liée au COVID 19 au regard des tendances observées en 2019 - 10/04/21

Doi : 10.1016/j.therap.2021.01.029 
Elisabeth Frauger 1, , Nathalie Fouilhé 2, Clémence Lacroix 1, Michel Mallaret 2, Joelle Micallef 1
et

le réseau Français d’Addictovigilance

1 Centre d’Addictovigilance Paca Corse, Service de Pharmacologie Clinique, Hôpital de la Timone, Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Aix-Marseille Université, Institut de Neurosciences des Systèmes, Inserm UMR1106, 13005 Marseille, France 
2 Centre d’Addictovigilance, CHU de Grenoble-AlpesGrenoble, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Depuis sa commercialisation, les modalités d’accès à la méthadone sont encadrées en raison de ses propriétés pharmacologiques et du risque de surdosage. Suite au confinement, une surveillance renforcée est mise en place en raison du risque d’augmentation des surdosages : changement d’organisation des CSAPA ; mise en place de mesures dérogatoires pour la dispensation [1] ; contexte anxiogène ; faible diffusion de naloxone. L’objectif est de suivre la survenue de surdosages depuis janvier 2020 par rapport à 2019.

Méthodes

Parmi les cas graves méthadone saisis dans la BNPV durant les 1ers semestres 2019 et 2020, ceux en lien avec un surdosage (signes cliniques, décès) sont retenus.

Résultats

Parmi les 410 cas graves saisis, 280 sont des surdosages dont 133 sont survenus durant le 1er semestre (59 en 2019 et 74 en 2020). Si on tient compte des cas survenus ET notifiés la même année, on observe davantage de surdosages en 2020 (Figure 1) : 2,2 fois plus de cas par rapport à 2019 et 3 fois plus de décès (21 versus 7). En 2020, le nombre de cas est plus important depuis le confinement (alors qu’il existe un temps de décalage entre la date de survenue et de déclaration). Les surdosages se caractérisent par : un usage dans le cadre d’un protocole ou hors prescription chez des sujets naïfs/consommateurs occasionnels ; une accessibilité via l’entourage direct ; des contextes de consommation variés (défonce, à visée anxiolytique ou sédative, geste impulsif suite à un conflit, antalgique, festif, autolyse…) ; des consommations associées à d’autres dépresseurs respiratoires et cocaïne ; la faible mention d’utilisation de « take home » naloxone.

Discussion

L’ensemble de ces données met en avant : une augmentation des indicateurs de morbi-mortalité en parallèle à l’augmentation de l’accessibilité de la méthadone (tendance exacerbée durant le confinement) et une méconnaissance de sa puissance pharmacologique et des risques par les sujets exposés (et l’entourage). Devant l’ampleur des données, le réseau français d’addictovigilance a diffusé plusieurs informations [2] et rédigé des FAQ sur le site public d’information sur les médicaments [3] et l’ANSM a diffusé un point d’information [4].

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 2

P. 171 - mars 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Décès en relation avec l’abus de médicaments et de substances (DRAMES) : état des lieux en Ile de France entre 2014 et 2018
  • Anne Batisse, Sabrina Cherki, Nathalie Fouilhé, Hélène Eysseric, Leila Chaouachi, Samira Djezzar
| Article suivant Article suivant
  • Étude COVIDOFFI : changements réglementaires, réduction des risques et adaptations de terrain. Les enseignements positifs de la crise COVID rapportés par les pharmaciens d’officine
  • Leila Chaouachi, Anne Batisse, Julie Heredia, Samira Djezzar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.