Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

High incidence of Epstein–Barr virus, cytomegalovirus, and human-herpes virus-6 reactivations in critically ill patients with COVID-19 - 28/04/21

Doi : 10.1016/j.idnow.2021.01.005 
A. Simonnet a, I. Engelmann b, A.-S. Moreau a, B. Garcia a, S. Six a, A. El Kalioubie a, L. Robriquet a, D. Hober b, M. Jourdain a,
a Pôle de réanimation, CHU de Lille, 59000 Lille, France 
b Laboratoire de virologie ULR3610, université de Lille et CHU de Lille, 59000 Lille, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Highlights

Reactivations of EBV, CMV and HHV-6 are frequent in severe COVID-19.
EBV reactivation is associated with longer ICU length-of-stay.
EBV reactivation occurs early after ICU admission.
CMV reactivation occurs later after ICU admission and may require anti-CMV treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

Systemic reactivation of herpesviruses may occur in intensive care unit (ICU) patients and is associated with morbidity and mortality. Data on severe Coronavirus disease-19 (COVID-19) and concomitant reactivation of herpesviruses are lacking.

Methods

We selected patients admitted to ICU for confirmed COVID-19 who underwent systematic testing for Epstein–Barr virus (EBV), cytomegalovirus (CMV) and human-herpes virus-6 (HHV-6) DNAemia while in the ICU. We retrospectively analysed frequency, timing, duration and co-occurrence of viral DNAemia.

Results

Thirty-four patients were included. Viremia with EBV, CMV, and HHV-6 was detected in 28 (82%), 5 (15%), and 7 (22%) patients, respectively. EBV reactivation occurred early after ICU admission and was associated with longer ICU length-of-stay.

Conclusions

While in the ICU, critically ill patients with COVID-19 are prone to develop reactivations due to various types of herpesviruses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : COVID-19, Cytomegalovirus, Epstein–Barr virus


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 51 - N° 3

P. 296-299 - mai 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Saccharomyces cerevisiae fungemia: Risk factors, outcome and links with S. boulardii-containing probiotic administration
  • A. Poncelet, L. Ruelle, D. Konopnicki, V.Y. Miendje Deyi, N. Dauby
| Article suivant Article suivant
  • Focus on patients receiving long-term antimicrobial treatments for lyme borreliosis: No lyme but mostly mental disorders
  • O. Itani, E. Haddad, V. Pitron, F. Pichon, E. Caumes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.