Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Optimisation de la curiethérapie utérovaginale de débit pulsé des cancers du col utérin localement évolués : résultats finaux du PHRC Tridicol - 21/07/21

Dose optimization in 3D pulsed dose rate brachytherapy for patients with locally advanced cervical cancer: A French multicenter phase II trial

Doi : 10.1016/j.canrad.2021.06.030 
C. Charra-Brunaud a, , J. Salleron b, I. Menoux c, K. Peignaux d, A. Ducassou e, A. Petit f, P. Pommier g, I. Barillot h, A.A. Serre g, L. Thomas f, M. Delannes e, D. Thibouw d, D. Antoni c, S. Renard a, D. Peiffert a
a Service de radiothérapie, Institut de cancérologie de Lorraine, route de Bourgogne, 54519 Vandœuvre-les-Nancy, France 
b Service de biostatistique, Institut de cancérologie de Lorraine, route de Bourgogne, 54519 Vandœuvre-les-Nancy, France 
c Service de radiothérapie, Centre Paul-Strauss, 3, rue de la Porte de l’Hôpital, 67000 Strasbourg, France 
d Service de radiothérapie, Centre GF-Leclerc, 1, rue du Professeur-Marion, 21000 Dijon, France 
e Service de radiothérapie, Institut Claudius-Regaud, IUCT-Oncopole, 20-24, rue du Pont Saint-Pierre, 31300 Toulouse, France 
f Service de radiothérapie, Institut Bergonié, 229, Cours de l’Argonne, 33000 Bordeaux, France 
g Service de radiothérapie, Centre Léon-Berard, 28, Prom.-Léa-et-Napoléon-Bullukian, 69008 Lyon, France 
h Service de radiothérapie, CHRU de Tours, Hôpital Bretonneau, 2, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France 

Auteur correspondant. Service de radiothérapie, Institut de cancérologie de Lorraine, route de Bourgogne, 54519 Vandœuvre-les-Nancy, France.Service de radiothérapie, Institut de cancérologie de Lorraineroute de BourgogneVandœuvre-les-Nancy54519France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 21 July 2021

Résumé

Objectifs de l’étude

Nous présentons les résultats du PHRC Tridicol, étude prospective française de phase II dont l’objectif était d’augmenter la dose délivrée au volume cible lors de la curiethérapie des cancers du col de l’utérus localement évolués.

Matériel et méthodes

Huit centres ont inclus 48 patientes, prises en charge par chimioradiothérapie concomitante, puis curiethérapie utérovaginale.

Résultats

Le suivi médian était de 63 mois. La dose médiane de curiethérapie délivrée en équivalent biologique d’une irradiation délivrée par fractions de 2Gy (EQD2) dans 90% du volume cible anatomoclinique à haut risque   (D90 CTV HR) était de 80 Gy. Le taux de contrôle local à 5 ans était de 84 %, proche de l’hypothèse de 86,7 %. Le taux de complications sévères (de grade 3–4) était de 23 % à 5 ans. La dose reçue par le rectum était corrélée au risque de complications sévères.

Conclusion

La dose dans le CTV HR a été inférieure à l’objectif (85Gy) du fait d’une faible utilisation des applicateurs avec aiguilles interstitielles paramétriales, les centres participants ne disposant pas toujours d’un applicateur adéquat, ou parce qu’ils étaient à l’époque au début de leur courbe d’apprentissage. Le taux de contrôle local à 5 ans était amélioré par rapport à celui du groupe comparable du STIC PDR (programme de soutien aux techniques innovantes coûteuses curiethérapie de débit pulsé) ([78 %] mais inférieur à la cohorte retroEMBRACE du GEC ESTRO (Groupe Européen de Curiethérapie -European Society for Radiotherapy) (89 %). Le taux de complications était plus élevé que dans le groupe comparable du STIC PDR mais proche de celui de retroEMBRACE (intErnational study on MRI-guided BRachytherapy in locally Advanced CErvical cancer). La formation des équipes de curiethérapie à l’implantation interstitielle ou l’adressage des patientes à des centres de recours doit permettre d’améliorer l’indice thérapeutique des cancers du col de l’utérus.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Purpose

We present the results of the PHRC Tridicol, a prospective French phase II study whose objective was to increase the dose delivered to the target volume during brachytherapy for locally advanced cervical cancers.

Material and methods

Eight centers included 48 patients, treated with concomitant radiochemotherapy, then uterovaginal brachytherapy.

Results

The median follow-up was 63 months. The dose of brachytherapy delivered in biological equivalent dose (EQD2) to 90% of the High Risk CTV (D90 CTV HR) was 80Gy in median dose. The 5-year local control rate (LC) was 84%, close to the hypothesis of 86.7%. The rate of severe complications (grade 3–4) was 23% at 5 years. The rectal dose was correlated with the risk of severe complications.

Conclusion

HR CTV dose was below the target (85Gy) due to low use of parametrial interstitial needles, as the centers did not always have an adequate applicator, or were at the time at the beginning of their learning curve. The 5-year LC rate was improved compared to that of the comparable STIC PDR group (78%) but lower than the retroEMBRACE cohort of GEC ESTRO (89%). The complication rate was higher than in the comparable group of STIC PDR but close to that of retroEMBRACE. Training brachytherapy teams in interstitial implantation or referring patients to referral centers should help improve the therapeutic index of cervical cancer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer du col utérin, Curiethérapie utérovaginale, Implantation interstitielle

Keywords : Cervix carcinoma, Uterovaginal brachytherapy, Interstitial needles


Plan


© 2021  Société française de radiothérapie oncologique (SFRO). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.