Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparaison de la sensibilité aux antibiotiques de 1 217 isolats consécutifs de Escherichia coli responsables d’infections urinaires féminines en ville et à l’hôpital - 05/05/08

Doi : 10.1016/j.lpm.2007.05.038 
Bernard Lobel 1, , Anne Valot 2, Vincent Cattoir 3, Olivier Lemenand 3, Olivier Gaillot 3
1 Service d’urologie, CHRU Pontchaillou, F-35033 Rennes, France 
2 Laboratoire Zambon, F-92130 Issy-les-Moulineaux, France 
3 Service de bactériologie-virologie, CHRU Pontchaillou, F-35033 Rennes, France 

Bernard Lobel, Service d’urologie, CHRU Pontchaillou, 2 rue Henri Le Guilloux, F-35033 Rennes, France. Tél. : +33 2 99 28 42 69

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le traitement antibiotique des infections urinaires féminines est essentiellement probabiliste. Il est indispensable de disposer de données actualisées sur l’évolution des résistances des bactéries le plus souvent impliquées dans ces maladies. Ce travail avait pour but d’étudier la sensibilité des isolats de Escherichia coli responsables d’infections urinaires dans une population féminine d’une même région, en comparant cette sensibilité en ville et à l’hôpital.

Méthodes

De mai 2003 à avril 2004, les infections urinaires féminines consécutives diagnostiquées chez les patientes hospitalisées au CHU de Rennes et dans la clientèle communautaire de 6 laboratoires d’analyse médicale de l’agglomération rennaise ont été incluses dans notre étude. La sensibilité à 7 antibiotiques (aminopénicilline, coamoxiclav, céphalosporine de 3e génération, cotrimoxazole, quinolone de 1re génération, fluoroquinolone, fosfomycine) des isolats de E. coli a été mesurée par des techniques conventionnelles.

Résultats

Mille huit cent trente-huit infections urinaires ont été diagnostiquées chez les patientes hospitalisées au CHU de Rennes (n=893) et dans la clientèle communautaire (n=945). Les taux de résistance des isolats hospitaliers et communautaires étaient respectivement de 47,9 et 39,2 % aux aminopénicillines, 47,3 et 25,4 % au coamoxiclav, 19,2 et 14,1 % au cotrimoxazole, 14,3 et 5,7 % aux quinolones de 1re génération, 8,9 et 3,7 % aux fluoroquinolones. Ces taux étaient significativement plus élevés à l’hôpital qu’en ville (p<0,02). À l’inverse, la résistance aux céphalosporines de 3e génération injectables (2,3 et 1,1 %) et à la fosfomycine (0,9 et 1,1 %) était similaire et rare dans les 2 groupes.

Conclusion

L’activité des céphalosporines de 3e génération injectables et de la fosfomycine sur E. coli a peu varié au cours du temps, à l’inverse de ce que l’on observe pour la plupart des autres antibiotiques utilisés habituellement dans le traitement des infections urinaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The treatment of urinary tract infection (UTI) in women is based mainly on empirical antibiotic therapy. It requires up-to-date knowledge of the susceptibility patterns of the bacteria most commonly identified in that setting. The aim of this prospective study was to measure the antibiotic susceptibility of Escherichia coli isolates responsible for UTIs in women from a single area and to compare it in hospital and community settings.

Materials and methods

From May 2003 through April 2004, UTI was diagnosed in 1838 women around Rennes (France), 893 of them inpatients admitted to the teaching hospital and 945 outpatients in the community. We determined the susceptibility to 7 antibiotics of the resulting 1217 E. coli isolates.

Results

E. coli resistance rates in hospitalized and community patients were respectively 47.9% and 39.2% for aminopenicillins, 47.3% and 25.4% for coamoxiclav, 19.2% and 14.1% for cotrimoxazole, 14.3% and 5.7% for first-generation quinolones, and 8.9% and 3.7% for fluoroquinolones. All these rates were significantly higher among hospitalized patients (p<0.05). Conversely, resistance to injectable third-generation cephalosporins and fosfomycin was similar and infrequent in both groups.

Conclusion

Comparisons with previous data show that activity of third-generation cephalosporins and fosfomycin on E. coli appears unchanged, in contrast to the increased resistance rates to other antibiotics usually prescribed for UTI.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2008  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 5P1

P. 746-750 - mai 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Accidents domestiques chez 57 patients ayant une perte sévère de l’odorat
  • Pierre Bonfils, Patrick Faulcon, Laurent Tavernier, Nicolas A. Bonfils, David Malinvaud
| Article suivant Article suivant
  • Surveillance mycologique de l’eau pour la prévention des mycoses invasives dans les établissements de santé : Propositions de standardisation des méthodologies
  • Catherine Kauffmann-Lacroix, Anne Bousseau, Frédéric Dalle, Marie-Pierre Brenier-Pinchart, Laurence Delhaes, Marie Machouart, Martine Gari-Toussaint, Annick Datry, Claire Lacroix, Christophe Hennequin, Dominique Toubas, Odile Morin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.