Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SFP-21 – Néphrologie – Maladie de Dent et syndrome de Lowe : à propos de six cas - 26/06/08

Doi : 10.1016/S0929-693X(08)72088-8 
A. Pinçon 1, B. Ranchin 1, J. Lunardi 2, F. Nobili 3
1 Hôpital E. Herriot, Lyon, France 
2 Biochimie Génétique, Grenoble, France 
3 Néphropédiatrie du CHU, Besançon, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La maladie de Dent est une maladie héréditaire liée à l’X à expression rénale seule. Elle est le plus souvent secondaire à une mutation pathogène du gène ClCN5, codant pour un canal chlore ClC-5 voltage-dépendant principalement exprimé sur es membranes des endosomes de la cellule tubulaire proximale et nécessaire à la fonction d’endocytose. Des mutations du gène OCRL1 ont été récemment mises en évidence chez certains patients souffrant d’une maladie de Dent. Ce gène code pour la phosphatidylinostol 4,5 biphosphate 5-phosphatase : PIP2-5phosphatase, protéine localisée dans le réseau golgien. Il est donc impliqué dans le transport vésiculaire et la signalisation intracelulaire et dans le syndrome de Lowe. La maladie de Dent et le syndrome de Lowe partagent une seule atteinte rénale tubulaire. Comment deux pathologies à expression phénotypiques différentes peuvent elles partager une anomalie moléculaire similaire ? Nous proposons une étude phénotypique et génotypique de six patients suivis au CHU de Besançon : trois cas de syndrome de Lowe et trois cas de maladie de Dent dont un présente une mutation du gène OCRL1.

Comme il l’est décrit, le patient atteint d’une maladie de Dent avec mutation du gène OCRL1 ne présente pas les autres caractéristiques du syndrome de Lowe tels que la cataracte bilatérale congénitale, le retard mental, mais l’activité de l’enzyme PIP2-5 phosphatase est aussi diminuée. Il existe donc une hétérogénéité génétique de la maladie de Dent et une hétérogénéité phénotypique du syndrome de Lowe.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 15 - N° 5

P. 929 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • SFP-20 – Neurologie – Profils neuropsychologiques dans la Neurofibromatose de type 1
  • A. Roy, V. Charbonnier, D. Le Gall, J.-L. Roulin, A. Terrien, E. Peuvrel, J.F. Stalder, S. Barbarot
| Article suivant Article suivant
  • SFP-22 – Neurologie – Influence des OBNI sur les troubles d’apprentissage dans la NF1
  • C. Chabernaud, G. Deseille-Turlotte, C. Barbier, D. Sirinelli, J.-P. Cottier, P. Castelnau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.