Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Élaboration d’un questionnaire diagnostique du syndrome d’hyperventilation chez l’enfant - 21/10/08

Doi : RMR-09-2008-25-7-0761-8425-101019-200808817 

E. Bidat [1],

M. Sznajder [1 et 2],

C. Fermanian [2],

N. Guichoux-Treps [1],

C. Feuillet-Dassonval [1],

T. Baranes [1],

B. Rossignol [1],

C. Stheneur [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction La reconnaissance du SHV est indispensable pour éviter des errances diagnostiques et thérapeutiques. Un questionnaire pédiatrique de dépistage serait utile.

Méthodes Quatre groupes ont été formés : patients atteints de SHV isolé (n = 25), patients atteints de SHV associé à un asthme (n = 20), témoins asthmatiques sans SHV (n = 20), témoins venus pour traumatismes (n = 20). Pour 16 signes respiratoires et 23 signes non respiratoires une échelle visuelle analogique (EVA) a été renseignée. Les signes pour lesquels les valeurs moyennes à l’EVA ont été significativement différentes de celles des témoins ont fait l’objet d’une analyse en composantes principales après rotation varimax.

Résultats Cinq signes respiratoires majeurs apparaissent : raclement de gorge, reniflements, difficulté à prendre une inspiration, soupirs, bâillements ; la Sensibilité (Se) combinée (probabilité d’avoir au moins un de ces signes en cas de SHV) est de 99 %, la Spécificité (Sp) combinée (probabilité de n’en avoir aucun en l’absence de SHV) de 24 %. Cinq signes extra-respiratoires majeurs sont isolés : anxiété, difficulté d’endormissement, fatigue générale, maux de ventre, douleurs dans les articulations ; la Se combinée est de 99 %, la Sp combinée de 36 %.

Conclusion Cette étude a permis de proposer un questionnaire pédiatrique pour le dépistage du SHV chez le sujet sain ou asthmatique.

Abstract

A diagnostic questionnaire for the hyperventilation syndrome in children

Introduction Intensive efforts should be made to diagnose the hyperventilation syndrome (HVS) at an early stage as this will prevent stigmatisation and reinforcement of symptoms. It will also prevent children from undergoing unnecessary medical examinations and treatment. A diagnostic questionnaire should be useful for this purpose.

Methods We administered a questionnaire with 16 respiratory symptoms and 23 non respiratory symptoms to 25 children with HVS alone, 20 with asthma and HVS, and two control groups: 20 children with asthma without HVS and 20 presenting with trauma. For each symptom a visual analogue scale (VAS) was completed. The symptoms for which the mean VAS values were significantly different between the children with HVS and the controls were subject to principal component analysis after varimax rotation with Kaiser normalisation.

Results There was no significant difference in symptoms between HVS children with or without asthma. The five major respiratory symptoms were: throat-clearing, sniffing, difficulty in breathing in, sighing and yawning. The combined sensitivity of those symptoms was 99%, the combined specificity 24%. The five major non-respiratory symptoms were: anxiety, difficulty in going to sleep, general fatigue, abdominal pain, and joint pains. The combined sensitivity of those symptoms was 99%, the combined specificity 36%.

Conclusions We performed a simplified diagnostic questionnaire for HVS in healthy and asthmatic children and found 5 respiratory and 5 non-respiratory symptoms of significance.


Mots clés : Hyperventilation , Asthme , Questionnaire , Enfant , Adolescent

Keywords: Hyperventilation , Asthma , Questionnaire , Child , Adolescent


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 7

P. 829-838 - septembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le Conseil Habitat-Santé dans la prise en charge des maladies allergiques respiratoires
  • C. Charpin-Kadouch, J.-M. Mouche, J. Quéralt, J. Ercoli, B. Hugues, M. Garon, H. Dumon, D.-A. Charpin
| Article suivant Article suivant
  • Tailles particulaires de la fumée de chicha
  • M.-H. Becquemin, J.-F. Bertholon, M. Attoui, F. Roy, M. Roy, B. Dautzenberg

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.