Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Difficultés d’interprétation histologique dans le diagnostic entre lymphomes et modifications réactionnelles et/ou inflammatoires en pathologie ganglionnaire - 30/10/08

Doi : RFL-11-2008-00-406-1773-035x-101019-200810072 

Jacques Diebold [1],

Thierry Molina [1],

Agnès Le Tourneau [1],

Josée Audouin [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le diagnostic histopathologique des affections ganglionnaires repose sur l’interprétation des coupes histologiques obtenues après fixation, déshydratation, inclusion en paraffine et coupes de 3 µm d’épaisseur.

Les difficultés d’interprétation peuvent être secondaires à divers artéfacts, que le pathologiste doit bien connaître et qui sont décrits dans une première partie.

Les vraies difficultés d’interprétation se posent dans la distinction entre modifications réactionnelles témoignant d’une simple stimulation des lymphocytes, réactions inflammatoires et proliférations tumorales.

Les principales modifications où l’interprétation histologique ganglionnaire peut être difficile sont signalées et analysées. Pour chacune, les critères permettant d’orienter vers un diagnostic précis sont indiqués dans la deuxième partie de l’article. Les points suivants sont discutés : hyperplasie folliculaire et lymphome folliculaire, transformation lymphoïde des follicules, hyperplasie et lymphome de la zone marginale, hyperplasie immunoblastique et lymphome à grandes cellules, hyperplasie et prolifération plasmocytaire, hyperplasie corticale profonde et lymphome T, signification des nids de cellules épithélioïdes, des hyperplasies histiocytaires, des histiocytoses avec érythrophagocytose, des grandes cellules dans les sinus, des hyperplasies lymphoïdes diffuses, des nécroses, des cellules de type Reed-Sternberg.

Abstract

Difficulties in the interpretation of histologic lesions in lymph node pathology betwen lymphoma and reactive or inflammatory modifications

The histological diagnosis of lymph node diseases is based on the interpretation of histological slides obtained from peaces of tissue after fixation, dehydration, paraffin embedding and cutting into 3 µm thick slides.

Difficulties to interpret the histology may be due to various artefacts, which should be well known by the pathologist, and which are presented in the first part of this article.

The greatest difficulties in the interpretation of nodal lesions are found in the distinction between reactive inflammatory and neoplastic proliferations

The most important histological lesions which can be difficult to interpret are listed in the second part of the article : follicular hyperplasia vs lymphoma, lymphoid transformation of the follicles, marginal zone hyperplasia vs lymphoma, immunoblastic hyperplasia vs large B cell lymphoma, plasma cell hyperplasia vs lymphoma, deep cortical area hyperplasia vs T cell lymphoma, significance of epithelioid cell nests, of histiocytic hyperplasia, erythrophagocytic histiocytosis, of the presence of large cells in the sinuses, of diffuse lymphoid hyperplasia, of necrosis, of the presence of Reed-Sternberg cells. For each condition, the criteria allowing to propose the right diagnosis are discussed.


Mots clés : Diagnostic différentiel , lymphadénopathie réactionnelle , lymphadénites , lymphome

Keywords: Differential diagnosis , reactive lymphadenopathy , lymphadenitis , lymphoma


Plan

Difficultés d’interprétations en raison d’erreurs techniques au cours de la biopsie ou de la préparation des tissus [1]


© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 406

P. 43-50 - novembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Difficultés d’interprétation en toxicologie : identification plasmatique de sulfamides hypoglycémiants et hypoglycémies inexpliquées
  • Christophe Bardin, Naïma Tafzi
| Article suivant Article suivant
  • Les difficultés d’interprétation de l’examen cytobactériologique des urines
  • Frédéric Janvier, Elvire Mbongo-Kama, Audrey Mérens, Jean-Didier Cavallo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.