Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Adénomes à prolactine : diagnostic et prise en charge - 05/01/09

Doi : 10.1016/j.lpm.2008.10.009 
Brigitte Delemer
Service d’endocrinologie, CHU de Reims, F-51100 Reims, France 

Brigitte Delemer, Service d’endocrinologie, CHU de Reims, rue du Général Koënig, F-51100 Reims, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Points essentiels

Les prolactinomes sont les plus fréquents des adénomes hypophysaires.

Leur diagnostic est bien codifié, il s’est largement simplifié. Leur gravité dépend de leur taille. Le microadénome est une maladie bénigne, peu évolutive qui pose des problèmes purement endocriniens avec induction d’une insuffisance gonadotrope et de ses conséquences délétères sur la fertilité comme sur l’état de santé global. Le traitement est simple basé en première intention sur l’emploi des agonistes D2 qui sont d’une efficacité remarquable. Ce traitement peut être chronique, parfois seulement séquentiel mais doit permettre une vie en tout point normale. Quelques difficultés persistent : les macroprolactinomes peuvent se comporter comme des tumeurs agressives avec leurs complications propres ; certains adénomes, même de petite taille, sont résistants aux agonistes D2 et leur traitement n’est pas codifié.

Enfin, comme dans toute maladie chronique, la réussite à long terme dépend en grande partie de l’information donnée au patient et d’une bonne observance du traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Prolactinomas are the most frequent pituitary adenoma.

Their diagnosis follows clear and increasingly simple rules. Their severity depends on their size.

Microadenomas are benign and nonaggressive; inducing gonadotropin insufficiency, they present endocrine problems and have harmful consequences on fertility and on overall health status. Treatment is simple, with D2 agonists showing remarkable efficacy as first-line therapy. This treatment may be chronic, sometimes only sequential, but should allow the patient a completely normal life. Several difficulties persist: macroprolactinomas may behave as aggressive tumors with their own complications. Some adenomas, even small ones, are resistant to D2 agonists, and their treatment has not been codified.

Finally, as for all chronic diseases, long-term success depends largely on the information provided to the patient and the patient’s adherence to treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 1

P. 117-124 - janvier 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Adénomes hypophysaires familiaux
  • Maria Cristina Burlacu, Maria Tichomirowa, Adrian Daly, Albert Beckers
| Article suivant Article suivant
  • Adénome corticotrope
  • Laurence Guignat, Guillaume Assie, Xavier Bertagna, Jérôme Bertherat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.