Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Apport du GDx-VCC chez les patients hypertones oculaires : complémentarité avec la périmétrie bleu-jaune ou le FDT Matrix ? - 16/06/09

Doi : 10.1016/j.jfo.2009.01.012 
E. Bluwol , E. Blumen-Ohana, J.-P. Nordmann
Service d’ophtalmologie 2, centre hospitalier national des quinze-vingts, université Paris-VI, Paris, France 

Auteur correspondant. Service d’ophtalmologie 2, centre hospitalier national des quinze-vingts, 28, rue de Charenton, 75571 Paris cedex 12, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Evaluer l’intérêt du GDx-VCC par rapport aux BJ et FDT Matrix dans la prise en charge des hypertonies oculaires.

Patients et méthodes

Nous avons mené une étude prospective bi-centrique incluant des patients hypertones oculaires dont la périmétrie automatisée blanc-blanc était normale. Chacun patient a réalisé une périmétrie bleu-jaune (24-2 Fastpac), un FDT Matrix (24-2 Threshold strategy), et une analyse des fibres optiques par GDx-VCC, dans un délai maximum de 3 mois. En cas d’anomalie sur au moins un de ces trois examens, le patient a été inclus dans le groupe des glaucomes pré-périmétriques.

Résultats

Cent trente-cinq yeux de 135 patients ont été inclus dans l’étude : 52 hypertones oculaires purs, 83 glaucomes pré-périmétriques. Des atteintes fonctionnelles isolées et des d’atteintes structurales isolées étaient constatées respectivement chez 38 % et 31 % des patients ; les atteintes étaient mixtes chez 31 % des patients. En cas d’anomalie au GDx, le FDT Matrix était anormal chez 30 % des patients, la périmétrie bleu-jaune chez 8 % des patients, et les deux étaient anormaux chez 12 % des patients. L’atteinte structurale pouvait se révéler par une perte diffuse ou fasciculaire en fibres nerveuses rétiniennes. Le FDT Matrix détectait mieux les atteintes temporales ou para-centrales que la périmétrie bleu-jaune, qui dépistait mieux les atteintes nasales. Le FDT Matrix était mieux corrélé aux résultats du GDx-VCC.

Conclusion

Différents types de relevés GDx peuvent conforter le diagnostic de glaucome pré-périmétrique. L’atteinte structurale retrouvée est bien corrélée à la topographie des déficits campimétriques. Associé à un test périmétrique, il aide de façon précieuse à évaluer la sévérité de l’atteinte du nerf optique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Evaluate the importance of GDx-VCC results compared with FDT Matrix and blue-on-yellow perimetry in a population of ocular hypertensive patients.

Methods

Prospective study including 135 eyes of 135 patients. All had normal standard achromatic perimetry and intraocular pressure greater than 21mmHg without medication. They underwent short wavelength automated perimetry (SWAP) 24-2 FASTPAC, FDT Matrix 24-2 Threshold strategy, and retinal nerve fiber layer (RNFL) analysis with GDx-VCC.

Results

Fifty two patients had neither structural (GDx-VCC) nor functional (SWAP and Matrix) optic nerve injury. Eighty-three patients had preperimetric glaucoma (at least one of the tests showed pathologic results). We found isolated functional defects (38% cases), isolated structural lesions (31% cases), or mixed injury (31% cases). When GDx-VCC revealed structural damage, Matrix was abnormal in 30%, as was SWAP in 8% of cases. Both functional and structural evaluation revealed identical defects for 12% of patients. RNFL loss could be either diffused or compatible with typical glaucomatous topography. Most temporal damage was detected by FDT Matrix, whereas SWAP performed better for nasal defects. The results of GDx analyses correlated better with Matrix than with SWAP.

Conclusion

When associated with automated perimetry, GDx-VCC is a valuable tool to evaluate optic nerve damage and detect preperimetric glaucoma. Clinical evaluation of the optic nerve head remains essential. We found a good correlation between visual field defects and structural injuries.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Glaucome chronique à angle ouvert, Pression intraoculaire, Champ visuel automatisé, Nerf optique

Keywords : Early primary open-angle glaucoma, Ocular hypertensive patients, Short wavelength automated perimetry, Frequency doubling perimetry, Scanning laser polarimetry, Variable corneal compensator


Plan


 Communication orale présentée lors du 114e congrès de la Société française d’ophtalmologie.


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 5

P. 326-334 - mai 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Implants à iris artificiel dans la correction des aniridies ou des déficiences iriennes fonctionnelles
  • S. Roman, H. Cherrate, J.P. Trouvet, M. Ullern, C. Baudouin
| Article suivant Article suivant
  • Glaucome congénital : devenir visuel et pressionnel. Résultats d’une étude sur 11 ans
  • B. Tourame, N. Ben Younes, S. Guigou, D. Denis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.