Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Statut iodé et fonction thyroïdienne chez 330 femmes de la région niçoise évaluées en deuxième partie de grossesse - 11/09/09

Doi : 10.1016/j.ando.2009.03.004 
S. Hiéronimus a, , M. Bec-Roche a, P. Ferrari b, N. Chevalier a, P. Fénichel a, F. Brucker-Davis a
a Service d’endocrinologie-médecine de la reproduction, hôpital l’Archet, CHU de Nice, BP 3079, 06202 Nice cedex 3, France 
b Laboratoire d’hormonologie, hôpital Saint-Roch, CHU de Nice, Nice, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Background

Iodine deficiency (ID) is still common in Western Europe and its prevention remains a challenge, particularly during pregnancy.

Methods

We studied 330 pregnant women in the third trimester of pregnancy for ioduria (UIE) and thyroid tests (TSH, fT4). We collected information on personal history of thyroid disease and treatment with thyroid hormones or iodinated pregnancy tablets.

Results and discussion

Median UIE was 64μg/l, reflecting inadequate iodine intake in our population. According to the UIE threshold used for diagnosis (100 to 150μg/l), ID was present in 74.3% to 85.8% of women; 5.4% had excessive iodine intake, including one taking iodine fortified tablets. Only 8.8% had adequate intake, suggesting that current strategies to eradicate ID are inefficient in our country. Among the 22 women taking iodine supplements, only three had adequate UIE and four had UIE below the detection level, which could suggest either poor compliance or insufficient supplementation. Median fT4 was 12.3pmol/l (8–20.1) and TSH 1.93mUI/l (0.24–6.57). We used different thresholds proposed in the literature to diagnose: hypothyroxinemia: 41.2% were less than 12pmol/l, 10% less than 10.3pmol/l and 1.8% less than 9pmol/l (lower limit of our reference range); subclinical hypothyroidism: 26.3% had TSH greater than 2.5 or 3.9% greater than 4mUI/L, 1.2 to 13% had combined low fT4 (<9pmol/l or <12pmol/) and higher TSH (>2.5mUI/l). There was no correlation between UIE and thyroid tests, nor maternal predicting factors for ID.

Conclusion

ID is common in our population. The wide range of hypothyroxinemia and subclinical hypothyroidism prevalence should also trigger reflection of diagnostic thresholds and therapeutic intervention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

La carence en iode (CI) est encore endémique en Europe de l’Ouest et sa prévention reste un défi dans notre pays, particulièrement pendant la grossesse.

Méthodes

Nous avons étudié 330 femmes au cours du troisième trimestre de grossesse en mesurant l’iodurie et le bilan thyroïdien (T4L, TSH). Nous avons noté l’existence d’antécédent personnel thyroïdien et la prise de traitement significatif (hormones thyroïdiennes et vitamines iodées).

Résultats et discussion

L’iodurie médiane était de 64μg/l, reflétant une CI chez les femmes enceintes de notre région à ce stade de grossesse. Selon le seuil d’iodurie retenu (100 ou 150μg/l), la prévalence de cette carence était de 74,3 à 85,8 % ; 5,4 % avaient une iodurie excessive (>250μg/l), dont une femme prenant des vitamines iodées. Seules 8,8 % des femmes avaient une iodurie adéquate, témoignant de l’échec des mesures de prévention de la CI en France. Parmi les 22 femmes prenant des vitamines iodées, seules trois avaient une iodurie adéquate et quatre avaient une iodurie au-dessous du seuil de détection, traduisant soit une mauvaise observance, soit un dosage insuffisant de la supplémentation. La médiane de T4L était de 12,3pmol/l (8–20,1) et de TSH 1,93mUI/l (0,24–6,57). En utilisant différents seuils diagnostiques proposés dans la littérature, la prévalence de l’hypothyroxinémie variait de 41,2 % (<12pmol/l) à 10 % (10,3pmol/l) et 1,8 % (<9pmol/l), et celle de l’hypothyroïdie fruste de 26,3 % (TSH>2,5mUI/l) à 3,9 % (TSH>4mUI/l) ; 1,2 à 13 % des femmes combinaient T4L basse (<9 ou <12pmol/l) et TSH supérieure à 2,5mUI/l. Enfin, il n’y avait pas de corrélation iodurie/bilan thyroïdien, ni de facteurs maternels prédictifs de CI.

Conclusion

Une CI légère est fréquente dans notre population. La grande variation de prévalence de l’hypothyroxinémie et de l’hypothyroïdie fruste devrait inciter à réfléchir sur la validité des seuils diagnostiques et d’interventions thérapeutiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Ioduria, Pregnancy, Iodine deficiency, Hypothyroxinemia

Mots clés : Iodurie, Grossesse, Carence iodée, Hypothyroxinémie


Plan


© 2009  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 70 - N° 4

P. 218-224 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bénéfices tensionnels, anthropométriques et métaboliques de l’exérèse chirurgicale des adénomes cortisoliques infracliniques
  • S. Mauclère-Denost, S. Duron-Martinaud, M.-L. Nunes, B. Gatta, C. Fagour, A. Rault, P. Gosse, A. Tabarin
| Article suivant Article suivant
  • L’acromégalie du sujet âgé
  • O. Dupuy, P. Petrossians, T. Brue, I. Morange, L. Bordier, H. Mayaudon, B. Bauduceau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.