Médecine

Paramédical

Autres domaines


le point sur… - Opacités pulmonaires localisées partiellement ou totalement en verre dépoli - 12/11/09

Doi : JR-11-2009-90-11-C2-0221-0363-101019-200906145 

L Félix [1],

S Lantuejoul [2 et 3],

A Jankowski [1 et 3],

G Ferretti [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les opacités pulmonaires localisées en verre dépoli sont d’identification récente et représentent 2,9 % à 19 % des nodules détectés dans des populations à risque de cancer bronchique.

Ces opacités, nodulaires vraies, lobulaires ou planes, répondent à des étiologies bénignes (infections et inflammations localisées, foyer de fibrose, hyperplasie alvéolaire atypique) ou malignes (carcinome bronchiolo-alvéolaire, adénocarcinome, plus rarement métastases).

Les opacités en dépoli ont un risque de cancer supérieur à celui des nodules solides et leur pronostic est corrélé à la proportion de verre dépoli.

Cependant le temps de doublement des cancers à forme totalement en verre dépoli est supérieur à celui des cancers à forme partiellement en verre dépoli et largement supérieur aux cancers à forme solide.

Ces opacités nécessitent donc une prise en charge particulière.

Abstract

Localized pure or mixed ground-glass lung opacities

Localized ground-glass opacities (GGOs) have been recently individualized and account for between 2.9% and 19% of all pulmonary nodules detected in high-risk patients included in CT screening series for lung cancer.

These opacities, nodular, lobular or flat, correspond to benign lesions (localised infectious and inflammatory diseases, focal interstitial fibrosis, and atypical alveolar hyperplasia) or malignant lesions (bronchioloalveolar carcinoma, early-stage adenocarcinoma and sometimes metastases).

Localized GGOs are more likely to be malignant than solid nodules and prognosis is related to the percentage of the ground-glass component.

However, doubling time of pure localized malignant GGOs is longer than mixed localized malignant GGOs and even longer than the doubling time of solid malignant nodules.

Therefore, localized GGOs warrant a dedicated diagnostic workup.


Mots clés : Thorax , Poumon , Scanner , Verre dépoli

Keywords: Chest , Lung , Computed tomography , Ground-glass opacity


Plan



© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 90 - N° 11-C2

P. 1869-1892 - novembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • le point sur… - Sémiologie tomodensitométrique de l’atteinte pulmonaire des connectivites
  • PY Brillet, N Mama, H Nunes, Y Uzunhan, S Abbad, MW Brauner

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.