Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Apport de l’IRM dans la surveillance de la biocolonisation des implants intra-orbitaires chez des enfants énucléés pour rétinoblastome - 12/11/09

Doi : 10.1016/j.jfo.2009.06.003 
W. Douira-Khomsi a, , N. Korchane b, H. Louati a, L. Bhouri b, I. Kchaou a, L. Ben Hassine a, H. Bouguila b, S. Ayed b, I. Bellagha a
a Service de Radiologie Pédiatrique- Hôpital d’Enfants de Tunis, Tunis, Tunisie 
b Servie d’Ophtalmologie A, Institut Hédi Rais, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant. Service de Radiologie Pédiatrique, Hôpital d’Enfants de Tunis, Place Bab Saadoun, 1007 Tunis Jabbari, Tunisie.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Evaluer l’apport de l’IRM dans la surveillance de la biocolonisation des implants intra-orbitaires.

Patients et méthode

Nous avons mené une étude rétrospective incluant 10 enfants (10 yeux) ayant eu une énucléation pour un rétinoblastome évolué. Les implants étaient tous en hydroxyapatite de synthèse. Nous avons réalisé une IRM en postopératoire à des délais différents allant de 2 mois à 1 an. L’exploration orbitaire a comporté, pour chaque patient, des séquences pondérées en T1 sans et avec injection de Gadolinium dans les plans axial et sagittal.

Résultats

L’IRM montrait une prise de contraste de l’implant dans cinq cas, une prise de contraste nodulaire autour de l’implant en rapport avec une récidive du rétinoblastome dans un cas, et une absence de prise de contraste dans quatre cas. La prise de contraste de l’implant était périphérique dans deux cas et étendue au centre dans trois cas. Une dissémination méningée a été notée dans deux cas, mais aucun cas de rejet de l’implant n’a été détecté.

Conclusion

La colonisation fibrovasculaire de l’implant orbitaire réduit le risque d’expulsion et permet d’assurer une meilleure mobilité de la kératoprothèse superficielle. L’IRM est un moyen sensible pour objectiver cette biocolonisation et l’intégration de l’implant orbitaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To evaluate the contribution of MRI exploration for the evaluation of orbital prothesis biocolonization.

Patients and methods

We studied ten eyes of ten children who underwent enucleation for retinoblastoma and synthetic hydroxyapatite orbital implantation. Each patient was examined by MRI imaging with gadolinium within 2 months to 1 year.

Results

After gadolinium administration, five implants showed an enhancement. Nodular enhancement around the implant was noted in one patient with a recurrence of retinoblastoma, and brain metastases were shown in two cases. None of the orbital implants was rejected.

Conclusion

Fibrovascular colonization reduces the risk of orbital implant migration. Magnetic resonance imaging is safe and effective in detecting extrusion or tolerance of the orbital implant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Implant orbitaire, Imagerie par résonance magnétique, Colonisation fibrovasculaire

Keywords : Orbital implant, Magnetic resonance imaging, Fibrovascular colonization


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 8

P. 540-543 - octobre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Partial mosaic trisomy 5: A new case report with ocular involvement
  • Z. Schlegel, A. Valent, A. Hirsch
| Article suivant Article suivant
  • Incisions arciformes au laser femtoseconde pour correction de l’astigmatisme après kératoplastie transfixiante
  • L. Hoffart, H. Proust, F. Matonti, C. Baeteman, P.G. De Langlade, J. Conrath, B. Ridings

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.