Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Imagerie des pneumopathies infiltrantes diffuses - 08/01/10

Doi : 10.1016/j.lpm.2009.09.014 
Michel Brauner 1, , Habib Ben Romdhane 1, Pierre-Yves Brillet 1, Olivia Freynet 2, Geneviève Dion 2, Dominique Valeyre 2
1 Service de radiologie, Université Paris-Nord 13, UFR SMBH et hôpital Avicenne, F-93009 Bobigny, France 
2 Service de pneumologie, Université Paris-Nord 13, UFR SMBH et hôpital Avicenne, F-93009 Bobigny, France 

Michel Brauner, Service de radiologie, Hôpital Avicenne, 125 route de Stalingrad, F-93009 Bobigny, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Points essentiels

Pneumopathies infiltrantes diffuses subaiguës et chroniques

La tomodensitométrie (TDM) a une place importante à toutes les étapes de la prise en charge : diagnostic positif, diagnostic étiologique, évaluation lésionnelle, surveillance évolutive, dépistage des complications et pronostic.

Le diagnostic étiologique est fondé en imagerie sur l’analyse des patterns ou groupements de lésions élémentaires souvent caractéristiques d’une pathologie donnée.

La confrontation de l’imagerie et des données épidémiologiques, anamnestiques, cliniques, biologiques, fonctionnelles et cytologiques permet généralement d’aboutir au diagnostic. La biopsie pulmonaire est rarement nécessaire.

Pneumopathies infiltrantes diffuses aiguës

En l’absence d’orientation clinique évidente, TDM, électrocardiogramme et échocardiographie sont les examens de première intention pour reconnaître ou éliminer un œdème cardiogénique.

La TDM peut guider le lavage bronchoalvéolaire (LBA), largement pratiqué lorsque l’état respiratoire le permet. Le LBA peut faire le diagnostic de diverses infections ou orienter le diagnostic selon le type cytologique de l’alvéolite.

La TDM permet également de faire un bilan lésionnel et de participer au diagnostic de gravité. Elle permet de choisir la meilleure méthode de prélèvement et d’orienter les prélèvements vers les zones a priori les plus rentables. Elle permet de surveiller l’évolution, de dépister certaines complications, de localiser précisément tubes, drains et cathéters. Elle fait le bilan des séquelles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Subacute and chronic diffuse interstitial lung diseases

Computed tomography (CT) plays an important role in all stages of management: positive diagnosis, etiological diagnosis, evaluation of lesions, ongoing monitoring, screening for complications, and prognosis.

The etiological diagnosis is based on the imaging and analysis of patterns or groups of basic lesions often characteristics of a disease.

Assessment of the images, the patient history, and the epidemiologic, clinical, laboratory, functional and cytologic data generally make it possible to reach a diagnosis. A pulmonary biopsy is rarely necessary.

Acute diffuse interstitial lung diseases

In the absence of an obvious clinical direction, CT, electrocardiography, and echocardiography are the first-line examinations to identify or rule out cardiogenic edema.

CT can be used to guide bronchoalveolar lavage (BAL), widely used when the patient’s respiratory condition permits. BAL can provide a diagnosis of diverse infections or help determine the cytologic type of alveolitis.

CT also makes it possible to evaluate the lesions and plays a role in assessing severity. It makes it possible to choose the best sampling method and in principle directs sampling towards the most useful areas. It allows monitoring of disease course, screening of some complications, and precise localizing of tubes, drains, and catheters. Finally, it is used to assess the sequelae.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 1

P. 73-84 - janvier 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Histopathologie des pneumopathies interstitielles diffuses idiopathiques
  • Maud Rabeyrin, Sylvie Lantuéjoul
| Article suivant Article suivant
  • Fibrose pulmonaire idiopathique
  • Jean-François Cordier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.