Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Infection à Nocardia farcinica chez un patient porteur d’une mucoviscidose - 22/01/10

Doi : 10.1016/j.rmr.2009.08.001 
J. Beucher, C. Belleguic, G. Brinchault, E. Deneuville, P.-Y. Donnio, M. Roussey
Centre de ressources et de compétence de la mucoviscidose, CHU de Rennes, université de Rennes I, 35203 Rennes, France 

Auteur correspondant. Hôpital Sud, 16, boulevard de Bulgarie, 35203 Rennes, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les infections à Nocardia spp. sont des maladies rares, touchant des sujets immunodéprimés. Cette bactérie est rarement isolée dans le cadre de la mucoviscidose, surtout en l’absence de corticothérapie. Nous rapportons ici le cas d’une infection à Nocardia farcinica, au cours d’une mucoviscidose. Il s’agit d’un patient de 20 ans, diagnostiqué à l’âge de huit ans. À 12 ans, il avait présenté une aspergillose bronchopulmonaire éradiquée par éconazole et à 17 ans, une primocolonisation à Pseudomonas aeruginosa, également éradiquée. À partir de mai 2006, il présente un pneumothorax gauche puis droit, associé à de la fièvre, une dyspnée et une éruption cutanée. La radiographie puis le scanner thoracique révèlent le pneumothorax, une bronchectasie sévère et une condensation alvéolaire bilatérale. Un examen cytobactériologique des crachats isole un N. farcinica, sans autre pathogène. Il est traité par cotrimoxazole, imipénem, amikacine intraveineux pendant trois semaines puis par cotrimoxazole per os neuf mois. Les symptômes et le scanner s’améliorent initialement. Secondairement, son état respiratoire se détériore : le volume expiratoire maximum seconde (VEMS) diminue de 50 à 26 %. Il s’infecte alors de façon chronique à P. aeruginosa et présente une défaillance respiratoire alors qu’il était sur liste de greffe. Nocardia, notamment N. asteroides, cause principalement des infections pulmonaires, le plus souvent chez des patients immunodéprimés. En cas de dégradation de l’état respiratoire chez un patient ayant la mucoviscidose, il semble important de rechercher le Nocardia spp.. au même titre que d’autres pathogènes plus usuels.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Infections by Nocardia species are uncommon and generally affect immunocompromised patients. This bacteria has rarely been isolated from cystic fibrosis patients (CF), especially those who are not taking oral corticosteroids. We report a case of a patient with CF harbouring Nocardia farcinica. An 18-year-old male diagnosed with CF at the age of eight (F508 del/G85E) had been treated for allergic bronchopulmonary aspergillosis in 1998 with itraconazole, and a first colonization with Pseudomonas aeruginosa was eradicated in 2003. From May 2006, he presented with recurrent left- and right-sided pneumothorax. In June 2006, he presented with dyspnoea, fever, and nodular eruption on his ankles. Chest X-ray and CT scan revealed a right pneumothorax, severe bronchiectasis and bilateral alveolar consolidation. N. farcinica was idolated from his sputum without any other pathogens. Treatment with intravenous cotrimoxazole associated with imipenem and amikacin was initiated for three weeks followed by oral cotrimoxazole for a further nine months. The patient’s symptoms and alveolar consolidation on CT scan improved. During 2007, his respiratory condition worsened and his FEV1 declined from 50 to 26 % predicted. His pneumothorax recurred. He had chronic colonization with P. aeruginosa and was on the list for lung transplantation. Nocardia, a Gram positive bacillus, causes mainly pulmonary infection, usually in the context of immune suppression. The most frequent species is N. asteroides. In CF, very few cases have been reported; almost always N. asteroides, but exceptionally N. farcinica. In CF patients with worsening pulmonary condition, Nocardia should be considered, as well as other unusual pathogens.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mucoviscidose, Nocardia farcinica, Détresse respiratoire

Keywords : Cystic fibrosis, Nocardia farcinica, Respiratory failure


Plan


© 2009  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 1

P. 76-79 - 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Abcès de la paroi thoracique et abdominale isolé : une forme exceptionnelle de tuberculose
  • M. Abid, M. Ben Amar, M. Abdenadher, A. Haj Kacem, R. Mzali, I. Beyrouti Mohamed
| Article suivant Article suivant
  • Une cause rare de cyanose : sulfhémoglobinémie imputable au thiocolchicoside (Miorel®)
  • J. Dupouy, F. Petureau, J.-L. Montastruc, S. Oustric, B. Degano

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.