Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Polycystic ovary syndrome (PCOS) - 24/02/10

Doi : 10.1016/j.ando.2009.12.003 
D. Dewailly a, , S. Hieronimus b, P. Mirakian c, J.-N. Hugues d
a Service de gynécologie endocrinienne et de médecine de la reproduction, hôpital Jeanne-de-Flandre, 59037 Lille, France 
b Service d’endocrinologie–médecine de la reproduction, hôpital l’Archet, CHU de Nice, BP 3079, 06202 Nice cedex 3, France 
c Clinique de Monplaisir, 8-10, avenue des Frères-Lumiere, 69372 Lyon, France 
d Unité de médecine de la reproduction, hôpital Jean-Verdier, AP–HP ; université Paris XIII, 93140 Bondy, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

1. The Rotterdam classification should be used to define PCOS in the event of: menstrual cycle anomalies; amenorrhoea, oligomenorrhoea or long cycles, clinical and/or biochemical hyperandrogenism and ultrasound appearance of polycystic ovaries.

2. The presence of two of these three criteria is sufficient once all other diagnoses have been ruled out.

3. Diagnosis of hirsutism should not be based on the Ferriman-Gallway score.

4. The ultrasound definition of PCOS contains precise criteria that must be included in the report: presence of at least 12 follicles in each ovary measuring 2–9mm in diameter, and/or increase in ovary size>10ml.

5. Screening for elevated plasma LH no longer necessary. Testing for GnRH serves no purpose.

6. Routine screening for metabolic abnormalities should be carried out systematically based on weight, height and BMI, waist circumference, blood pressure and laboratory parameters: plasma glucose, triglycerides, HDL cholesterol.

7. In the case of obesity (BMI>30 kg/m2), oral glucose tolerance testing (OGTT) is recommended where fasting serum glucose is normal.

8. Clomiphene citrate (CC) remains the first-line therapy for ovulation induction. In patients with BMI>30, it should be preceded by improvement of metabolic status through appropriate lifestyle modifications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Polycystic ovary syndrome, Female hyperandrogenism, French consensus


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 71 - N° 1

P. 8-13 - février 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Recommandations pour l’exploration des hyperandrogénies
  • M. Pugeat, H. Déchaud, V. Raverot, A. Denuzière, R. Cohen, P. Boudou
| Article suivant Article suivant
  • Le syndrome des ovaires polymicrokystiques (SOPMK)
  • D. Dewailly, S. Hieronimus, P. Mirakian, J.-N. Hugues

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.