Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières Acheter le livre Acheter au chapitre

Dysthyroïdies infracliniques - 15/03/10

J.-L. Wémeau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 8
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

La reconnaissance des dysfonctions thyroïdiennes a longtemps été le fait de l’observation clinique, aidée de quelques marqueurs de l’imprégnation hormonale. Depuis trois décennies, les dosages de l’iode hormonal, puis des hormones thyroïdiennes, enfin de la TSH ont permis d’affirmer et de quantifier l’anomalie de la production thyroïdienne. En retour les déterminations hormonales, et singulièrement de la TSH exquisément sensible au rétrocontrôle par les hormones thyroïdiennes, ont conduit à reconnaître des anomalies mineures de la fonction thyroïdienne, à un stade où elles ne s’expriment guère cliniquement.

Les dysfonctions thyroïdiennes subcliniques (ou infracliniques, ou frustes) sont définies comme les altérations mineures de la production thyroïdienne, se marquant par un abaissement ou une augmentation isolée du taux de TSH, sans modification des concentrations de T4 et T3. Dans ces circonstances, la présentation des patients n’est pas telle qu’on puisse cliniquement reconnaître l’évidence d’un état d’hyper- ou d’hypothyroïdie. Ceci n’exclut pas cependant qu’un certain nombre de signes ou symptômes soient imputables à l’anomalie de production hormonale. Ces situations constituent 80 à 90 % des dysfonctions thyroïdiennes actuellement reconnues.

Ces incidentalomes biologiques conduisent à un certain nombre d’interrogations théoriques et pratiques : jusqu’à quel degré un taux de TSH peut-il être considéré comme physiologique ? Quelle est la prévalence des dysfonctions thyroïdiennes subcliniques ? De quelle morbidité sont-elles authentiquement responsables ? Ont-elles des spécificités étiologiques ? Quand traiter ? Le bénéfice thérapeutique est-il authentiquement démontré ?

Aucune de ces questions n’est complètement résolue. Mais elles ont fait l’objet de réflexions et de recommandations, autorisant des approches pragmatiques de ces situations désormais d’une extrême fréquence.

Plan



© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hypothyroïdie de l’adulte
  • M. Ladsous
| Article suivant Article suivant
  • Pathologies thyroïdiennes du fœtus et de l’enfant
  • J. Weill

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce produit ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.