Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution des compétences en lecture, compréhension et orthographe en environnement socioéconomique défavorisé et impact des facteurs cognitifs et comportementaux sur le devenir à deux ans - 15/04/10

Doi : 10.1016/j.respe.2009.11.002 
C. Billard a, , L. Bricout a, B. Ducot b, c, G. Richard d, J. Ziegler e, J. Fluss f
a Unité de rééducation neuropédiatrique, centre de référence sur les troubles des apprentissages, hôpital Bicêtre, AP–HP, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France 
b Unité 822, épidémiologie, démographie et sciences sociales, IFR 69, Inserm, hôpital Bicêtre, faculté de médecine, université Paris-11, Le Kremlin-Bicêtre, France 
c National Institute of Demographic Studies (INED), Paris, France 
d Direction de l’action sociale de l’enfance et de la santé, Paris, France 
e CNRS UMR 6146, laboratoire de psychologie cognitive, université Aix-Marseille, Marseille, France 
f Service des spécialités pédiatriques, neurologie pédiatrique, hôpital d’Enfants, Genève, Suisse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Background

The prevalence of poor reading skills is particularly high among children from low socioeconomic backgrounds, but no longitudinal studies have been conducted so far in France to determine whether poor reading in a socioeconomically challenged population is persistent and warrants preventive action.

Design

One hundred and fifty-four children were divided into three groups according to their reading skills: poor, intermediate and typical readers. They were followed over a period of 2 years. Reading levels, spelling and comprehension were assessed by standardized measurement scales in order to determine reading outcome and predictive variables.

Results

The reading skills in each group progressed at similar rates, but the differences between the three groups remained relatively constant over the 2 years. The gap between good and poor readers actually increased for the poorest readers. Spelling scores followed a similar pattern and remained weak. Comprehension scores followed a different pattern. Most of the initially poor readers with low comprehension scores almost caught up and reached the level of the typical readers. The best predictive variables of reading and spelling outcome were phonological awareness, rapid naming and attention deficit. The strongest predictive variables for comprehension were IQ, lexical level and attention.

Conclusions

Our results confirm the relative stability of reading measurement across time in poor readers from low socioeconomic backgrounds. Their behavior are similar to the classic dyslexic population. The predictive variables are different depending on whether reading or spelling or comprehension is considered. These results provide a clear agenda for preventive literacy action in children with low socioeconomic levels (SES): phonological decoding and oral language skills in early grades, and screening and treatment of attention disorders.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Position du problème

Les troubles de l’acquisition de la lecture sont particulièrement fréquents en environnement défavorisé. Aucune étude longitudinale française ne permet de connaître l’évolution des faibles lecteurs en milieu défavorisé et de poser les bases d’actions préventives.

Méthode

Cent cinquante-quatre enfants, classés initialement en lecteurs faibles, bons ou intermédiaires, ont été suivis depuis la deuxième année de primaire (T0) jusqu’à la quatrième sur leur niveau de lecture, de compréhension et d’orthographe, afin de définir leur évolution et les variables prédictives.

Résultats

Le niveau de lecture de chaque groupe progresse mais les faibles lecteurs ne rattrapent pas leur déficit, résultat cohérent avec ceux de la littérature internationale. Le sous-groupe des enfants les plus en difficultés voit même son déficit s’aggraver. L’évolution de l’orthographe est similaire et globalement les scores sont très faibles. Les variables cognitives prédictives du niveau de lecture et d’orthographe sont les compétences phonologiques et l’attention. Les faibles lecteurs en milieu précaire se comportent comme des dyslexiques. L’évolution de la compréhension est différente de celle de la lecture : les faibles lecteurs progressent plus que les bons lecteurs. Ils rattrapent partiellement leur déficit mais leur niveau global reste inférieur à la norme. Les variables prédictives de la compréhension, partiellement différentes de celles de la lecture, sont l’efficience intellectuelle, le vocabulaire et l’attention.

Conclusion

Ces résultats confirment une évolution et des facteurs prédictifs différents selon qu’on considère niveau de lecture, orthographe ou compréhension. Ils définissent les bases d’un programme préventif, au plus près des conditions de vie des enfants : entraînement phonologique pour le décodage en début du primaire ; stimulation langagière précoce pour la compréhension ; dépistage et prise en charge des troubles attentionnels.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Poor reading, Reading comprehension, Dyslexia, Outcome, Predictive factors, Low socioeconomic background, Child

Mots clés : Dyslexie, Trouble développemental de la lecture, Facteurs cognitifs et comportementaux, Environnement défavorisé


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 58 - N° 2

P. 101-110 - avril 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chronicité de la consommation de médicaments psychotropes dans la main-d’œuvre canadienne : quelle est la contribution de la profession et des conditions de l’organisation du travail ?
  • A. Marchand, M.-È. Blanc
| Article suivant Article suivant
  • Amélioration de la gestion d’un programme de suivi de la croissance à base communautaire des enfants en milieu rural au Rwanda
  • J.D.D. Ngirabega, C. Hakizimana, L. Wendy, P. Donnen, M. Dramaix-Wilmet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.