Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Aspects cliniques, étiologiques et thérapeutiques des convulsions fébriles. À propos de 325 cas à Yaoundé - 23/04/10

Doi : 10.1016/j.arcped.2010.02.018 
S. Nguefack a, b, , C.A. Ngo Kana a, E. Mah a, b, C. Kuate Tegueu c, A. Chiabi a, b, F. Fru b, P.F. Tchokoteu a, b, E. Mbonda a, b
a Département de pédiatrie, faculté de médecine et des sciences biomédicales de l’université de Yaoundé-I, BP 6222, Yaoundé, Caméroun 
b Service de pédiatrie, hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé, BP 6222 Yaoundé, Caméroun 
c Service de neurologie, faculté de médecine de Yaoundé, hôpital central de Yaoundé, Yaoundé, Caméroun 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Une étude prospective réalisée aux urgences pédiatriques à Yaoundé (Caméroun) du 15 janvier au 15 décembre 2008 a permis de retenir 325 nourrissons et enfants âgés de 3 mois à 5 ans admis pour convulsions fébriles (CF). Elles représentaient 6,1 % des hospitalisations pédiatriques. L’âge moyen était de 24,6 mois ; la tranche d’âge la plus représentée était comprise entre 12 et 17 mois. Le sex ratio était de 1,5. La température moyenne à l’admission était de 39,2°C. Les antécédents familiaux de convulsions fébriles ont été retrouvés dans 36,4 % des cas. Les CF simples étaient les plus fréquentes (58,7 %) avec une prédominance des crises tonicocloniques généralisées. Les CF complexes représentaient 41,3 % des cas. Le paludisme était la cause de la fièvre chez 67,7 % des patients, suivi des infections ORL chez 14,1 % et des infections respiratoires basses chez 9,8 % des patients. Les autres causes étaient faiblement représentées. L’analyse cytobactériologique et chimique du liquide céphalorachidien a été systématiquement réalisée chez tous les patients. L’anticonvulsivant le plus utilisé pour arrêter la crise (88 % des cas) était le diazépam administré par voie intrarectale. Le traitement préventif des récidives à base d’antipyrétiques seuls ou associés au diazépam a été prescrit chez 43 % des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

A prospective study of 325 children with febrile seizures was conducted in 2 hospitals in Yaoundé, from 15 January to 15 December 2008. The proportion of patients with febrile seizures among all admitted patients was 6.1%. The mean age was 24.6 months; the peak age of these patients was 12–17 months. The sex ratio was 1.5. The mean temperature on admission was 39.2°C. There was a family history of febrile seizures in 36.4%. Simple febrile seizures were seen in 58.7% and the complex type in 41.3%. Malaria was the main etiology in 67.7%, followed by upper and lower respiratory tract infection in 14.1% and 9.8%, respectively. Lumbar puncture was performed in all patients. The commonest anticonvulsant used to stop seizures was rectal diazepam in 88%. Febrile seizure prophylaxis was administered to 43% of the patients; antipyretics were the most widely used, either alone or combined with rectal diazepam.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Convulsions fébriles, Paludisme


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 5

P. 480-485 - mai 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome du tourniquet ou cheveu étrangleur
  • I. Claudet, N. Pasian, C. Maréchal, S. Salanne, C. Debuisson, E. Grouteau
| Article suivant Article suivant
  • Le nanisme psychosocial, une réalité toujours d’actualité – à propos d’un cas
  • A. Mariani, S. Chalies, C. Jeandel, M. Rodière

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.