Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le nanisme psychosocial, une réalité toujours d’actualité – à propos d’un cas - 23/04/10

Doi : 10.1016/j.arcped.2010.02.006 
A. Mariani a, , S. Chalies a, C. Jeandel a, M. Rodière b
a Service de pédiatrie 1, CHU Arnaud-de-Villeneuve, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 
b Service de pédiatrie-3, CHU Arnaud-de-Villeneuve, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le nanisme psychosocial est rare, néanmoins, il reste d’actualité. Nous rapportons le cas d’une fillette de 5 ans adressée en consultation d’endocrinopédiatrie pour une stagnation staturopondérale évoluant depuis plusieurs années. Le bilan médical initial était négatif. L’enfant a été hospitalisée pour observation, ce qui a permis de mettre en évidence des troubles graves de la relation mère-enfant et une modification nette du comportement de l’enfant en l’absence de sa mère. Secondairement, l’interrogatoire de la maman a révelé un contexte social défavorisé, une grossesse non désirée et une erreur de détermination du sexe fœtal pendant la grossesse responsables d’un défaut d’attachement de la mère à son enfant. Le nanisme psychosocial est une entité difficile à expliquer mais il semble qu’il trouve son origine dans des troubles sévères de la relation mère-enfant dès la petite enfance. Il est souvent associé à des troubles du comportement et des troubles alimentaires. Il révèle une situation familiale difficile et nécessite une prise en charge médicale et psychologique intensive et durable et parfois, pour certains, une séparation mère-enfant. Sur le plan biologique, il peut exister un déficit partiel en hormone de croissance hypophysaire ou suprahypophysaire associé ou non à des troubles du comportement alimentaire. Son pronostic clinique est favorable si le diagnostic est précoce et la prise en charge active et régulière. En revanche, les séquelles psychologiques sont souvent définitives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Psychosocial dwarfism is a rare condition, but can still be observed. We report the case of a 5-year-old girl seen in our clinic for severe growth retardation that had been evolving for several years. A growth arrest was observed beginning at the age of 3.5years. Initial clinical examination and biological investigations were negative. As the child was hospitalized, serious disturbances in mother-child relations were observed. A significant modification of the child’s behavior was observed when the mother was absent. Following questioning, the mother admitted social problems; the pregnancy had not been desired and this contributed to a lack of attachment between the mother and the child. Psychosocial dwarfism seems to originate from serious disturbances in the mother-child relationship. It seems to be caused by a partial growth hormone deficiency and a frequent context of malnutrition due to food behavior disorders. Family problems need to be taken into account and intensive medical and psychological follow-up is required. Prognosis is good if an early diagnosis is made and followed with a close and prolonged follow-up.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Nanisme, Relation mère-enfant, Milieu social, Carences affectives, Hormone de croissance, Malnutrition


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 5

P. 486-490 - mai 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aspects cliniques, étiologiques et thérapeutiques des convulsions fébriles. À propos de 325 cas à Yaoundé
  • S. Nguefack, C.A. Ngo Kana, E. Mah, C. Kuate Tegueu, A. Chiabi, F. Fru, P.F. Tchokoteu, E. Mbonda
| Article suivant Article suivant
  • Lésions hémorragiques du corps calleux dans l’encéphalite liée au virus Influenza
  • M. Burillon, E. Cheuret, Y. Chaix

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.