Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Uroporphyrine - 06/05/10

[90-10-0965]  - Doi : 10.1016/S0000-0000(10)51138-0 
C. Martin-Schmitt, J.-C. Deybach, H. Puy
Centre français des porphyries, Inserm U773, Hôpital Louis Mourier, 178, rue des Renouillers, 92701 Colombes cedex, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'uroporphyrine (URO) est un tétrapyrrole formé lors de la biosynthèse de l'hème. Sur les quatre isomères possibles, seul l'isomère III est un intermédiaire métabolique physiologique de la chaîne de biosynthèse de l'hème. En pathologie humaine, les isomères I et III sont majoritairement impliqués. L'isomère URO I est très élevé dans la porphyrie érythropoïétique congénitale (PEC) ou maladie de Günther ; un rapport des isomères URO III/URO I très bas constitue un excellent indicateur. Dans toutes les formes de porphyries hépatiques, l'URO est augmentée de façon très variable qu'il s'agisse des porphyries aiguës (porphyrie aiguë intermittente [PAI], porphyrie variegata [PV] et coproporphyrie héréditaire [CH]) ou surtout des porphyries cutanées (PC) où l'augmentation est plus importante. Dans les selles, l'élévation de l'URO est plus prononcée dans les PC et la PEC. Trois méthodes sont couramment employées pour le dosage de l'URO urinaire : la séparation différentielle en fonction de la solubilité suivie d'une lecture spectrophotométrique, la spectrofluorimétrie après photo-oxydation des porphyrinogènes en porphyrines et la chromatographie liquide haute performance (HPLC). Dans les selles et le plasma, la séparation de l'URO et des intermédiaires se réalise en HPLC directement ou après méthylation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Uroporphyrine, Isomères, Porphyrines, Porphyries


Plan


 Cet article a fait l'objet d'une prépublication en ligne : l'année du copyright peut donc être antérieure à celle de la mise à jour à laquelle il est intégré.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Sérotonine et dérivés (5-HIAA, mélatonine)
  • J.-M. Launay
| Article suivant Article suivant
  • Vitamine A et caroténoïdes
  • Henri Faure

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.