Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude comparative de la faisabilité et des limites de la chirurgie ambulatoire chez le nourrisson et chez l'enfant de plus d'un an - 01/01/04

Doi : 10.1016/j.anchir.2004.03.004 

N.  Kalfa a * ,  D.  Forgues a ,  A.  Rochette b ,  M.  Lopez a ,  M.P.  Guibal a ,  E.  Sabatier-Laval a ,  H.  Allal a ,  R.B.  Galifer a *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif. - Les enjeux de la chirurgie ambulatoire en pédiatrie sont nombreux et séduisants. Si l'âge limite de six à huit mois est jusqu'à présent globalement reconnu, l'âge minimum du candidat à la chirurgie ambulatoire n'est pas encore établi. L'objectif de cette étude est d'évaluer les résultats et les limites de la chirurgie ambulatoire appliquée à la tranche d'âge 4 à 12 mois, et de les comparer à ceux obtenus chez des enfants âgés de plus d'un an.

Matériel et méthodes. - Entre 1996 et 2003, 935 patients ont bénéficié d'actes opératoires en ambulatoire. Cent cinquante-deux étaient des nourrissons âgés de quatre mois à un an (moyenne : 6 mois). Les indications retenues concernaient essentiellement la chirurgie de la sphère génitale externe et la chirurgie des hernies. Sont exclus les enfants de moins de quatre mois, ceux ayant un score ASA supérieur ou égal à 3 et les prématurés aux antécédents de détresse respiratoire néonatale ou de mort subite manquée.

Résultats. - Quatre-vingt-dix-huit pour cent des nourrissons ont pu être opérés en ambulatoire. Les annulations (1,97 vs 0,51 %, p > 0,05), les conversions en hospitalisation classique (0,65 vs 0,37 %, p > 0,05), les complications postopératoires (0,65 vs 0,25 %, p > 0,05), les retours à l'hôpital (0,65 vs 0,25 %, p > 0,05) et les récidives de la pathologie initiale (0,65 vs 0,63 %, p > 0,05) ne sont pas plus fréquents chez le nourrisson que chez l'enfant de plus d'un an.

Conclusion. - La chirurgie pédiatrique ambulatoire peut être proposée dès l'âge de quatre mois sans augmentation du risque postopératoire anesthésique ou chirurgical, y compris chez certains anciens prématurés.

Mots clés  : Chirurgie ambulatoire ; Pédiatrie ; Nourrisson ; Complications postopératoires.

Abstract

Objective. - Outpatient surgery in pediatrics is attractive for several reasons. Although 6-8 months has been generally acknowledged as the lower age limit, no minimal age has been clearly established. This study evaluated the outcomes and limits of outpatient surgery in infants from 4 months to 1 year of age.

Material and methods. - Between 1996 and 2003, 935 patients were admitted to our hospital for outpatient surgery; of these, 152 were between 4 months and 1 year (mean: 6 months). The indications were essentially surgery to the external genitalia and surgery to remove hernias. The following were exclusion criteria: age below 4 months, ASA scores equal to or above 3, and premature birth with either respiratory distress syndrome or a near-miss of sudden death.

Results. - More than 98% of the infants met the criteria for outpatient surgery. Cancellations (1.97 vs. 0.51%, P > 0.05), conversions to classic hospitalization (0.65 vs. 0.37%, P > 0.05), postoperative complications (0.65 vs. 0.25%, P > 0.05), rehospitalization (0.65 vs.0.25%, P > 0.05) and relapse of the initial pathology (0.65 vs. 0.63%, P > 0.05) were not more frequent in these infants than in infants over 1 year.

Conclusion. - Pediatric outpatient surgery can be proposed from the age of 4 months without increasing the postoperative risk, either anesthetic or surgical, included for selected former premature infants.

Mots clés  : Ambulatory surgical procedures ; Pediatrics ; Child preschool ; Postoperative complication.

Plan



© 2004  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 129 - N° 3

P. 144-148 - avril 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la prise en charge des hernies inguinales en chirurgie ambulatoire
  • E. Jacquet, J. Giordan, P. Puche, J.M. Fabre, J. Domergue, F. Navarro, J.J. Eledjam
| Article suivant Article suivant
  • Les gastrinomes dans les néoplasies endocriniennes multiples de type 1. Une étude de cohorte de 127 cas du groupe des tumeurs endocrines (GTE)
  • P. Goudet, F. Peschaud, M. Mignon, P. Nicoli-Sire, G. Cadiot, P. Ruszniewski, A. Calender, A. Murat, E. Sarfati, J.L. Peix, J.L. Kraimps, J.F. Henry, P. Cougard, C. Proye

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.