Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comprendre les troubles de la réfraction et les problèmes oculomoteurs pendant la grossesse - 24/05/10

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.03.001 
S. Milazzo , R. Mikou, A. Berthout, D. Bremond-Gignac
Service d’ophtalmologie, centre Saint-Victor, CHU d’Amiens, université Picardie–Jules-Verne, 354, boulevard de Beauvillé, 80054 Amiens cedex 01, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Pendant la grossesse, les modifications hormonales et hémodynamiques peuvent engendrer des conséquences organiques diverses, en particulier oculaires, plus ou moins réversibles dans les cas de terrain pathologique. Les troubles de la réfraction sont marqués par une myopisation, souvent peu importante et toujours réversible en six semaines après l’accouchement. La grossesse provoquerait un épaississement et une modification des rayons de courbure de la cornée. À rapprocher, l’intolérance fréquente aux lentilles de contact, secondaire à la modification du film lacrymal, ne contre-indique pas leurs ports de façon formelle. Les chirurgies réfractives cornéennes sont plutôt déconseillées pendant la grossesse. L’héméralopie constitue la plainte visuelle la plus fréquente chez la femme enceinte. Les problèmes oculomoteurs sont exceptionnels. Les plus fréquents sont l’insuffisance de convergence ou des troubles de l’accommodation. Ils régressent en post-partum. Les paralysies oculomotrices doivent faire craindre une prééclampsie ou une pathologie intracrânienne associée. Il s’agit surtout de paralysies de l’abducens, exceptionnellement du nerf oculomoteur. Néanmoins, devant une paralysie oculomotrice chez la femme enceinte, il ne faut pas hésiter à réaliser une exploration neuroradiologique. Les efforts de l’accouchement peuvent être rhegmatogènes chez la myope forte. L’examen de la périphérie rétinienne est systématique avant et pendant la grossesse sur ce terrain. La conduite à tenir n’impose pas de façon formelle l’indication d’une césarienne systématique. Il est préférable néanmoins de réaliser un accouchement facilité par anesthésie péridurale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

During pregnancy, hormonal and hemodynamic modifications can generate a number of organic consequences, specifically ocular, more or less regressive in systemic disease. Refraction disorders are marked by myopization, often not very significant and always regressive within six weeks after the childbirth. Pregnancy could cause a thickening of the cornea and a modification of its curvature. Likewise, contact lens intolerance is common, secondary to the modification of lacrimal film, but does not systematically contraindicate lens wearing. Photorefractive surgeries are ill-advised during pregnancy. Hemeralopia is the most common visual complaint of the pregnant woman. Oculomotor disorders are exceptional. Convergence insufficiency or accommodation disorders are the most common anomalies described. These disorders usually regress in the postpartum period. Oculomotor palsies could be the first symptoms of pre-eclampsia or an associated intracranial pathology. They are specific palsies such as in the abducens nerve and the oculomotor nerve in very unusual cases. Nevertheless, oculomotor paralysis in the pregnant woman should motivate neuroradiological exploration. Intensive labor can be rhegmatogenous in women with severe myopia. Examination of the retinal periphery is systematic before and during pregnancy in these cases. Systematic cesarean section is not formally indicated. It is nevertheless preferable to facilitate delivery with epidural anesthesia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Grossesse, Réfraction, Héméralopie, Myopie, Épaisseur cornéenne, Insuffisance de convergence, Accomodation, Paralysie de l’abducens

Keywords : Pregnancy, Refraction, Night vision disturbance, Myopia, Corneal thickness, Convergence, Accommodation, Abducens nerve palsy


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 5

P. 368-371 - mai 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Toxoplasmose et grossesse
  • L. Kodjikian

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.