Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution en tomographie par cohérence optique de l’œdème papillaire dans l’hypertension intracrânienne idiopathique traitée par mise en place de stent endosinusien du sinus latéral - 23/11/10

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.06.013 
G. Alessi a, , O. Levrier b, J. Conrath a, L. Hoffart a, A. Donnet f, L. L’attention c, P. Metellus e, R. Giorgi c, d, F. Matonti a, B. Ridings a
a Service d’ophtalmologie, CHRU La Timone, 13385 Marseille, France 
b Service de neuroradiologie, CHRU La Timone, 13385 Marseille, France 
c LERTIM, EA 3283, faculté de Médecine, Aix-Marseille université, 13385 Marseille, France 
d Service de santé publique et d’information médicale, CHRU La Timone, 13385 Marseille, France 
e Service de neurochirurgie, CHRU La Timone, 13385 Marseille, France 
f Service de neurologie, CHRU la Timone, 13385 Marseille, France 

Auteur correspondant. Service d’ophtalmologie, centre hospitalier du Pays-d’Aix, avenue des Tamaris, 13616 Aix-en-Provence cedex 01, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’hypertension intracrânienne idiopathique (HTIC) est une pathologie rare, mais potentiellement cécitante, caractérisée par des céphalées invalidantes associées à des troubles visuels survenant souvent chez des femmes jeunes en surpoids. L’œdème papillaire est le principal signe ophtalmologique et sa persistance conduit à l’atrophie optique en quelques mois. Si la physiopathologie est partiellement connue, il est de plus en plus admis qu’une sténose veineuse sur un ou les deux sinus latéraux peut participer à l’élévation de la pression du liquide céphalorachidien par l’intermédiaire de l’élévation des pressions veineuses cérébrales. Le but de notre étude est de suivre l’évolution de l’œdème papillaire en OCT, après mise en place d’un stent endosinusien dans le sinus latéral par voie fémorale.

Patients et méthode

Nous avons mené une étude rétrospective, chez dix patientes atteintes d’hypertension intracrânienne idiopathique suivies dans notre service entre mars 2006 et avril 2008. Nous avons réalisé, pour les dix patientes la mesure en OCT stratus (Carl Zeiss Meditec, Dublin, CA) de l’épaisseur de la couche des fibres nerveuses, par une acquisition centrée sur la papille de chaque œil, avec le programme RNFL 3.4. Cet examen a été effectué à chaque œil, une fois avant la mise en place d’un ou de plusieurs stents endosinusiens dans un sinus veineux latéral, et trois fois après. Le paramètre étudié était la valeur moyenne de cette épaisseur (RNFL thickness average).

Resultats

Dans cette série de dix patientes, une diminution significative de l’épaisseur de la couche des fibres nerveuses était constatée après traitement endosinusien, ainsi qu’une normalisation de ce paramètre en moins de trois mois chez toutes les patientes dont le recul est suffisant (huit sur dix).

Conclusion

Même si la physiopathologie de l’HTIC est discutée, notre étude suggère que le traitement de sténose du sinus latéral retentissant sur les pressions cérébrales veineuses d’amont peut conduire à une régression de l’œdème papillaire mesuré en OCT. La place éventuelle et l’innocuité de ce traitement doivent être précisées par des études de plus grande envergure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To quantify the course of papilledema using the OCT 3 Stratus (Carl Zeiss Meditec, Dublin, CA, USA) after lateral sinus stent placement in patients with idiopathic intracranial hypertension (IIH).

Methods

Ten consecutive patients with a diagnosis of IIH underwent OCT examination before and after lateral sinus stenting, between March 2006 and April 2008, in Timone Hospital’s Ophthalmology Department (Marseille, France). All patients had criteria for IIH (International Headache Society, 2004) and sinus abnormalities were diagnosed using three-dimensional rotational gadolinium-enhanced MR venography. In all cases, a direct retrograde cerebral venography with manometry was performed. We used the Cordis PRECISE® RX Nitinol Stent system (ref. 10136245-3, Johnson & Johnson), 30–40 mm in length and 8 mm in diameter, all placed by a single operator via a femoral venous puncture.

For each eye, the mean retinal nerve fiber layer thickness was noted using the RNFL Thickness (3.4) strategy, before stenting, and three times after stent placement. The other parameters considered were age, sex, weight, height and body mass index.

Results

A significant decrease in retinal nerve fiber layer thickness was observed after stent placement. This parameter was considered normal 3 months after stent placement for eight of ten patients.

Conclusion

Even though this pathology remains misunderstood, we observed a significant decrease in papilledema in IIH after lateral sinus stent placement, suggesting that high intracranial venous pressure could play a role in this pathology.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hypertension intracrânienne, Sténose, Œdème papillaire, OCT

Keywords : Idiopathic intracranial hypertension, Stenosis, Papilledema, OCT


Plan


 Communication orale présentée lors du 114e Congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2008.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 9

P. 637-648 - novembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Injections sous-conjonctivales de bévacizumab dans le traitement de la néovascularisation cornéenne
  • J. Gueudry, F. Richez, B. Tougeron-Brousseau, O. Genevois, M. Muraine
| Article suivant Article suivant
  • Néovaisseaux choroïdiens du myope fort : traitement par injection intravitréenne de ranibizumab
  • O. Ouhadj, A. Bouarfa, S. Akel, L. Mendil, A. Nebab, M.T. Nouri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.