Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Analyse iconographique et prise en charge d’une pthiriase ciliaire bilatérale - 07/12/10

Analysis and treatment of a patient with bilateral pthiriasis palpebrarum

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.09.001 
A.-L. Le Piffer , F. Gobert, L. Friser
Service d’ophtalmologie, CHR de La-Rochelle, boulevard du Docteur-Schweitzer, 17000 La-Rochelle, France 

Auteur correspondant. 6, rue des Trois-Fuseaux, 17000 La-Rochelle, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Observation

Un homme de 41 ans se présente aux urgences ophtalmologiques pour des brûlures oculaires. L’examen à la lampe à fente à fort grossissement retrouve de nombreux parasites vivants à plusieurs stades du cycle parasitaire. L’analyse parasitologique confirme la présence de nombreux Pthirius pubis. L’analyse sémiologique détaillée permet de déterminer le type d’ectoparasite concerné et de noter les différentes phases de son cycle parasitaire. Le diagnostic différentiel avec un Pthirius capitatis n’est pas toujours évident et sa prise en charge diffère. Une connaissance fine de la description sémiologique des différents ectoparasites permet de surseoir à l’analyse parasitologique. Le bilan dermatologique a permis de déterminer d’autres localisations, de dépister d’éventuelles infections sexuellement transmissibles (IST) associées et d’isoler les autres sujets exposés.

Conclusion

Si le diagnostic de pthiriase est simple à un stade avancé, une atteinte plus discrète observée avec une lampe à fente standard peut poser des difficultés. Sa prise en charge est en revanche beaucoup plus débattue en pratique courante. Éradiquer une pthiriase sans rechercher une autre IST ou dépister les sujets contacts pourrait avoir des conséquences plus graves en termes de santé publique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Observation

A 41-year-old man presented to the ophthalmologic emergency department with ocular burns. The examination showed many parasites at several stages of the parasitic cycle. The parasitologic analysis found many Pthirus pubis in the eyelids. The dermatological consultation determined that other locations were affected and sought other sexually transmitted diseases and also detected other exposed patients. The detailed clinical examination determined the type of ectoparasite concerned and noted the various phases of its parasitic cycle. The differential diagnosis with Pthirus capitatis can be difficult and its treatment is different. Precise knowledge of the various ectoparasites provided the diagnosis. Screening for sexually transmitted diseases and investigations of the subjects’ contacts were essential.

Conclusion

The diagnosis of pthiriasis is easy at an advanced stage; however, it could be more difficult at earlier stages. Its treatment is not often familiar to the ophthalmologist. Eradicating pthiriasis without investigating other sexually transmitted infections as well as the subjects’ contacts could have more serious consequences on public health.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pthiriase ciliaire, IST, Traitement

Keywords : Pthiriasis ciliary, STI, Treatment


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 10

P. 739.e1-739.e6 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Polymorphisme clinique de la myasthénie à point de départ oculaire ; analyse rétrospective sur cinq ans
  • J. Boumendil, C. Clermont-Vignal, O. Gout, C. Fechner, J.-L. Dufier, S. Morax
| Article suivant Article suivant
  • Panuvéite bilatérale inaugurale d’une polychondrite atrophiante
  • B. Guignier, L. Messer, A. Subilia, G. Michel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.