Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

How to recognize and diagnose abusive head trauma in infants - 13/12/10

Doi : 10.1016/j.rehab.2010.10.004 
G. Fortin a, , A. Stipanicic b
a Centre de jeunesse de Montréal, 1001, de Maisonneuve Est, Montréal, Québec, H2L4R5, Canada 
b Centre d’étude interdisciplinaire sur le développement de l’enfant et de la famille, Département de psychologie, université du Québec à Trois-Rivières, 3351, boulevard des Forges, Trois-Rivières, Québec, G9A5H7, Canada 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Abusive head trauma (AHT) is complex to define for establishing proper diagnosis criteria. This observation complicates greatly the diagnosis process when faced with an infant in consultation.

Objective

This study aims at clarifying the main criteria to be considered during the medical examination and interview with the social worker.

Method

An exhaustive literature survey was conducted to examine carefully the symptoms and signs as risk factors proposed to physicians.

Results

An analysis of the data available in the literature was quite difficult due to the various methods and the lack of real controlled studies. However, this analysis did show that the initial clinical signs and symptoms that are most frequently encountered are not very specific and can lead to a large differential diagnosis where AHT is often omitted.

Conclusion

The presence or combination of symptoms, even not highly specific, associated to a lack of a precise alternative diagnosis, especially in children under the age of one, should bring specialist to ask for additional brain imaging exams. The risk factors should not be taken into account for the diagnosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Le traumatisme crânien non-accidentel (TCNA) est une entité complexe tant par sa définition que par les critères diagnostiques qui le caractérise. Ce constat complique grandement le processus diagnostique quand vient le temps de rencontrer un nourrisson en consultation.

Objectif

L’objectif de l’étude est de clarifier les principaux critères à considérer dans le cadre de l’examen médical et de l’entretien social.

Méthode

Une revue de littérature exhaustive est proposée afin de d’examiner de façon détaillée et critique les signes et symptômes de même que les facteurs de risques proposés au clinicien.

Résultats

L’analyse des données de la littérature rendue difficile par la variété de la méthodologie et l’absence de véritables études contrôles montre bien quand même que les signes et symptômes cliniques initiaux les plus fréquemment rencontrés sont peu spécifiques et conduisent à un large diagnostic différentiel où celui du TCNA est souvent omis.

Conclusion

La présence de combinaisons de signes, mêmes apparemment peu spécifiques, et l’absence d’un diagnostic alternatif étayé, particulièrement chez les enfants de moins d’un an, demeurent des plus éloquentes et devraient inciter le spécialiste à demander des examens paracliniques en imagerie cérébrale. Les facteurs de risques ne devraient pas être pris en compte dans l’émission du diagnostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Abusive head trauma, Diagnosis, Telltale signs, Symptoms, Risk factors

Mots clés : Traumatisme crânien non-accidentel, Diagnostic, Signes d’appel, Symptômes, Facteurs de risque


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 53 - N° 10

P. 693-710 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • The Internet and the therapeutic education of patients: A systematic review of the literature
  • V. Gremeaux, E. Coudeyre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.