Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The Internet and the therapeutic education of patients: A systematic review of the literature - 13/12/10

Doi : 10.1016/j.rehab.2010.09.003 
V. Gremeaux a, , E. Coudeyre b
a Pole rééducation-réadaptation, CHU de Dijon, BP 77908, 23, rue Gaffarel, 21079 Dijon cedex, France 
b Service de médecine physique et réadaptation, CHU de Clermont-Ferrand-Hôpital Nord, universite d’Auvergne, BP 300056, route de Chateaugay, 63118 Cébazat, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objectives

To evaluate from a review of the literature the interest of using the Internet as a tool for the therapeutic education of patients.

Method

A systematic review of Pubmed was carried out using the key words: the Internet, or World Wide Web and patient education, or patient preference, or self-care. The search was restricted to articles in English published between 1990 and 2009. References to the selected articles were also analyzed. Only randomized controlled studies were retained.

Results

Thirty-nine articles concerning 20 different diseases met the inclusion criteria and were analyzed. Different types of programs were proposed: informative, interactive, cognitive-behavioral and programs concerning self-management of the disease and the treatment. These different approaches were sometimes compared. The use of quality Internet sites made it possible to induce beneficial changes in lifestyle habits, and to diminish subjective and/or objective symptom severity in chronic invalidating diseases when used as a complement to traditional management. By using the Internet, patients were also able to improve decision-making skills to a degree that was at least as good as that obtained using traditional paper documents.

Conclusion

The Internet is an effective complementary tool that can contribute to improving therapeutic education. Nonetheless, healthcare professionals should work with patients to create quality sites that correspond more closely to their expectations. It is also essential for learned societies such as the SOFMER to invest in therapeutic education on the Internet to make quality therapeutic education modules based on factual medical data and complying with good practices available on line.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Évaluer à partir d’une revue de la littérature l’intérêt du recours à Internet comme outil d’éducation thérapeutique des patients.

Méthode

Une revue systématique a été effectuée sur Pubmed avec les mots clés « Internet » ou World Wide Web et patient education ou patient preference ou self-care, limitée aux articles en langue anglaise publiés entre 1990 et 2009. Les références des articles retenus ont également été analysées. Seules les études contrôlées randomisées ont été retenues.

Résultats

L’analyse a été effectuée sur 39 articles répondant aux critères d’inclusion, concernant 20 pathologies différentes. Différents types de programmes sont proposés : informatifs, interactifs, cognitivo-comportementaux, programme d’aide à l’autogestion de la maladie et du traitement. Ces différentes approches sont parfois comparées entre elles. L’utilisation de sites Internet de qualité a montré la possibilité d’induire des changements positifs dans les habitudes de vie ; ainsi qu’un intérêt pour diminuer la symptomatologie subjective et/ou objective de pathologies chroniques invalidantes, en complément à une prise en charge traditionnelle. L’utilisation d’Internet permet également d’améliorer la capacité d’aide à la décision des patients de façon supérieure ou égale aux supports papier traditionnels.

Conclusion

Internet est un outil complémentaire pouvant contribuer à améliorer efficacement les démarches d’éducation thérapeutique. Il semble néanmoins nécessaire que les professionnels de santé collaborent avec des patients pour créer des sites de qualité, répondant mieux à leurs attentes. Il est également primordial que les sociétés savantes comme la SOFMER s’investissent dans l’éducation thérapeutique sur Internet afin de mettre en ligne des modules d’éducation thérapeutique de qualité, s’appuyant sur les données de la médecine factuelle, et en conformité avec les bonnes pratiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Internet, Patient education, Quality, Education tool, Cognitive-behavioral programs

Mots clés : Internet, Éducation thérapeutique, Qualité


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 53 - N° 10

P. 669-692 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diagnosis and treatment of osteoporosis in spinal cord injury patients: A literature review
  • C. Charmetant, V. Phaner, A. Condemine, P. Calmels
| Article suivant Article suivant
  • How to recognize and diagnose abusive head trauma in infants
  • G. Fortin, A. Stipanicic

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.