Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Diabètes endocriniens - 13/04/11

[10-366-D-21]  - Doi : 10.1016/S1155-1941(11)53860-0 
C. Baudry , C. Waintrop, H. Mosnier-Pudar
Service des maladies endocriniennes et métaboliques (Professeur Bertagna), Hôpital Cochin, Assistance publique-Hôpitaux de Paris, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75679 Paris cedex 14, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 1
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Endocrinologie-Nutrition
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Un grand nombre de maladies endocriniennes peuvent s'accompagner d'anomalies de la tolérance glucidique pouvant aller jusqu'au diabète, au premier rang desquelles l'acromégalie et le syndrome de Cushing. D'autres endocrinopathies, dans lesquelles le lien physiopathologique entre l'hypersécrétion hormonale et les anomalies du métabolisme glucidique paraît moins évident, peuvent être en cause : phéochromocytome, hyperaldostéronisme primaire, hyperthyroïdie et hyperparathyroïdie. Dans l'acromégalie et le syndrome de Cushing, les anomalies de la tolérance glucidique sont particulièrement fréquentes et doivent être systématiquement recherchées. Elles participent au risque élevé de morbidité et mortalité cardiovasculaires chez ces patients. Il faut noter que même dans les formes infracliniques d'hypercortisolisme le diabète est fréquent. La prise en charge thérapeutique propre de la maladie endocrinienne s'accompagne le plus souvent d'une amélioration du diabète, mais lorsque celui-ci persiste, il nécessite le recours aux traitements antidiabétiques oraux voire à l'insuline, avec des objectifs thérapeutiques stricts, identiques à ceux du diabète de type 2. Le choix du traitement antidiabétique doit alors tenir compte des mécanismes physiopathologiques qui sous-tendent les anomalies du métabolisme glucidique dans la maladie endocrinienne en cause.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Diabète, Métabolisme glucidique, Acromégalie, Syndrome de Cushing


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.