Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Advanced MRI in Rosai–Dorfman disease: Correlation with histopathology - 30/04/11

Doi : 10.1016/j.neurad.2010.09.002 
D. Hingwala a, R. Neelima b, C. Kesavadas a, b, , B. Thomas a, T.R. Kapilamoorthy a, V.V. Radhakrishnan b
a Department of Imaging Sciences and Interventional Radiology, Sree Chitra Tirunal Institute for Medical Sciences and Technology, Trivandrum-695011, India 
b Department of Neuropathology, Sree Chitra Tirunal Institute for Medical Sciences and Technology, Trivandrum-695011, India 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Rosai–Dorfman disease is an idiopathic benign lymphoproliferative disorder that can, on rare occasions, cause intracranial or intraspinal lesions with non-specific features on conventional imaging. For this reason, its diagnosis is based on the classical pathological findings of histiocyte proliferation and emperipolesis. In this case report, we describe the imaging features of Rosai–Dorfman disease as visualized by newer types of MRI sequences, such as diffusion tensor imaging (DTI), susceptibility-weighted imaging (SWI) and perfusion-weighted imaging (PWI). In fact, combining the findings of conventional cross-sectional imaging with high fractional anisotropy (FA), a low apparent diffusion coefficient (ADC), mild blooming on SWI and decreased perfusion can help to make the diagnosis of Rosai–Dorfman disease. These newer tools can also be used to clarify the pathology of Rosai–Dorfman disease.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Rosai–Dorfman disease, DTI, SWI, Perfusion, Pathology


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 2

P. 113-117 - mai 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Early ADC changes in motor structures predict outcome of acute stroke better than lesion volume
  • C. Rosso, O. Colliot, C. Pires, C. Delmaire, R. Valabrègue, S. Crozier, D. Dormont, S. Baillet, Y. Samson, S. Lehéricy
| Article suivant Article suivant
  • Degeneration of the Arnold’s prefrontopontocerebellar tract in a case of locked-in syndrome over a 23-year period
  • François Cotton, Sophie Ciancia, Laurence Tell, Laurence Lachaise, Marc Braun, Gilles Rode

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.