Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ulcère duodénal perforé : traitement coelioscopique de la perforationet de la maladie ulcéreuse - 01/01/00

M.  Kafih,  H.  Fekak,  A.  El Idrissi,  N.O.  ZeroualiCorrespondance et tirés à part : rue El Fourat, place le temple, résidence le temple, App. 3, Maârif, Casablanca, Maroc.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Cette étude rétrospective avait pour but de rapporter une série consécutive de 44 ulcères duodénaux perforés opérés par voie laparoscopique et traités radicalement en raison du contexte socio-économique.

Patients et méthode : De février 1995 à mai 1996, 44 patients ont été opérés par coelioscopie. Il s'agissait de 42 hommes et deux femmes (âge moyen : 36 ans). Tous avaient un tableau de péritonite avec pneumopéritoine dans 68 % des cas. Douze avaient un ulcère connu et 27 avaient des antécédents douloureux. Quatre trocarts étaient utilisés. L'exploration a permis de confirmer le diagnostic. La toilette péritonéole a été faite avec du sérum physiologique.

Résultats : Le traitement a consisté en une suture de la perforation associée à une vagotomie postérieure et une séromyotomie antérieure (n = 6), à une vagotomie tronculaire et une pyloroplastie (n = 24) et une suture seule (n = 1). Une conversion en laparotomie a été nécessaire chez 13 patients (29,5 %). Il n'y a pas eu de médiastinite, pas de mortalité postopératoire. Une péritonite par lâchage de la suture est survenue chez deux patients qui ont été réopérés par laparotomie. La durée moyenne d'hospitalisation a été de 5,5 jours. Avec un an de recul, tous les patients semblaient guéris de leur ulcère.

Conclusion : La laparoscopie permet d'affirmer le diagnostic d'ulcère perforé, d'assurer une toilette péritonéale parfaite, de suturer la perforation et de réaliser le traitement chirurgical de la maladie ulcéreuse dans le même temps, ce qui est appréciable dans les pays en voie de développement.

Mots clés  : ulcère perforé ; coelioscopie ; vagotomie ; pyloroplastie.

Abstract

Perforated duodenal peptic ulcer. Laparoscopic treatment of perforation and peptic ulcer disease.

Study aim: The aim of this retrospective study was to report a continuous series of 44 perforated duodenal peptic ulcers operated on through laparoscopic approach with curative treatment of the peptic ulcer disease for socio-economic purpose.

Patients and method: From February 1995 to May 1996, 44 patients were operated on laparoscopically. There werre 42 men and two women (mean age: 36 years). All patients had peritonitis with pneumoperitoneum in 68%. Duodenal peptic ulcer was known in 12 patients and antecedent of episodic epigastric pain were present in 27. Four trocads were used. The diagnosis was confirmed by abdominal exploration and peritoneal lavage was performed with physiological serum.

Results: The procedures were: suture of perforated ulcer associated with posterior vagotomy and anterior seromyotomy (n = 6), with troncular vagotomy and pyloroplasty (n = 24) and single suture (n = 1). A conversion into laparotomy was necessary in 13 patients (29.5%). There was no mediastinitis, no postoperative death. Peritonitis by leakage occured in two patients who were reoperated by laparotomy; mean duration of hospital stay was 5.5 days. With a one-year follow-up, all patients were in good condition, free of pain.

Conclusion: With laparoscopic surgery, diagnosis of peptic ulcer perforation was confirmed, peritoneal lavage was perfectly done, duodenal perforation was sutured and surgical treatment of the peptic ulcer disease was performed, which is important in poor countries.

Mots clés  : perforated ulcer ; laparoscopy ; vagotomy ; pyloroplasty.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 125 - N° 3

P. 242-246 - avril 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement des ruptures de la coupole diaphragmatique par coelioscopie en décubitus latéral
  • P. Cougard, P. Goudet, E. Arnal, F. Ferrand
| Article suivant Article suivant
  • Parathyroïde hyperfonctionnelle surnuméraire en ectopie majeure :une cause d'échec dans la chirurgiede l'hyperparathyroïdisme primaire sporadique
  • J.F. Henry, T. Defechereux, M. Raffaelli, D. Lubrano, M. Iacobone

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.