Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cancers de la thyroïde : expérience genevoise - 01/01/01

F.  Triponez 1 * ,  S.  Simon 2 ,  J.  Robert 1 ,  E.  Andereggen 1 ,  M.  Ussel 2 ,  C.  Bouchardy 3 ,  J.  Orrit 1 ,  C.A.  Meier 2 ,  A.  Burger 2 ,  A.  Spiliopoulos 1 *Correspondance et tirés à part : Chirurgie, Spital Dornach, 4143 Dornach, Suisse

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Étudier la survie des patients atteints de cancer de la thyroïde opérés dans le même centre entre 1978 et 1999.

Patients et méthode : Cette étude rétrospective a porté sur 218 patients opérés entre janvier 1978 et décembre 1999. Le curage ganglionnaire a été effectué uniquement de nécessité. Le stade du cancer a été défini selon la classification TNM 1997. Les statistiques de survie ont été effectuées grâce aux données du Registre genevois des tumeurs (168 patients = 77 % du collectif, 109 carcinomes papillaires, 37 folliculaires, 14 indifférenciés et huit médullaires).

Résultats : La survie globale a été de 88 % à cinq ans, de 84 % à dix ans et de 80 % à 15 ans. La survie des patients atteints de cancer papillaire a été de 99 % à cinq ans, de 97 % à dix ans et de 93 % à 15 ans, malgré un taux de récidives de 20 %, celles-ci ayant été traitées le plus fréquemment par chirurgie associée ou non à *I131. La survie des patients atteints de cancer folliculaire a été de 83 % à cinq ans et de 75 % à dix ans. Les patients atteints d'un cancer indifférencié ont eu une survie médiane de 56 jours. Aucun des huit patients ayant un carcinome médullaire n'est décédé du cancer thyroïdien.

Conclusion : Les résultats à long terme dans cette série ont été favorables, sauf pour les cancers indifférenciés. Une opération plus agressive avec curage ganglionnaire systématique n'est pas indiquée pour la majorité des patients malgré un taux de récidives non négligeable.

Mots clés  : cancer de la thyroïde ; survie après cancer thyroïdien ; thyroïdectomie.

Abstract

Aim of the study: To study the survival of patients with thyroid cancer operated in the same centre from 1978 to 1999.

Patients and method: This retrospective study included 218 patients operated on for thyroid carcinoma from january 1978 to december 1999. Modified neck dissection was performed only in the presence of one or more suspected lymph nodes. The stage of the cancer was defined according to the last TNM classification (1997). Survival data were taken from the Geneva Tumour Registry (168 PATIENTS=77% of the series, 109 papillary carcinomas, 37 follicular,14 undifferentiated and 8 medullary carcinomas).

Results: The overall 5, 10 and 15-year survival rates were respectively 88%, 84% and 80%. Papillary carcinoma was associated with the best survival at 5, 10 and 15 years (99%, 97% and 93%), despite a recurrence rate of 20 % treated mainly by surgery often associated with radioiodine therapy. Follicular carcinoma had a survival rate of 83% at 5 years and 75% at 10 years. Undifferentiated carcinoma had a median survival rate of 56 days. None of the 8 patients with medullary carcinoma had died from that cancer in this series.

Conclusion: Thyroid carcinoma carries such a good prognosis (except for undifferentiated carcinoma) that invasive surgery at first operation, like radical neck dissection, is not justified, despite a high rate of recurrence.

Mots clés  : survival after thyroid carcinoma ; thyroid carcinoma ; thyroidectomy.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 126 - N° 10

P. 969-976 - décembre 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La microchirurgie vasculaire et l'essor des transplants libres
  • Germain M.A., Legagneux J.
| Article suivant Article suivant
  • Le cancer différencié de la thyroïde chez l'enfant et l'adolescent
  • Y. Wu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.