Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Accès veineux central : complications des différentes voies d'abord - 01/01/01

F.  Iovino 1 * ,  M.  Pittiruti 2 ,  M.  Buononato 3 ,  F.  Lo Schiavo 1 *Correspondance et tirés à part : Via Rione Olivieri, 24, 80035 Nola (NA), Italie

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Cette étude prospective multicentrique non randomisée avait pour but de rapporter les complications de la mise en place des cathéters veineux centraux (CVC) avec différentes techniques et de vérifier les avantages de la voie d'abord latérale basse de la veine jugulaire interne, selon la technique décrite par Jernigan et al. que nous avons modifiée.

Patients et méthode : De janvier 1993 à août 1997, 2 290 CVC (2 286 par voie percutanée et quatre par voie chirurgicale) ont été mis en place. Ont été évaluées de façon prospective les complications suivantes : pneumothorax, ponction artérielle accidentelle, plus de deux tentatives de ponction de la même veine, nécessité de changer de voie veineuse, mise en place impossible, malposition du cathéter.

Résultats : La veine la plus utilisée a été la jugulaire interne (48,6 %), puis la veine fémorale (27 %) et la veine sous-clavière (24,2 %). La veine jugulaire interne a été ponctionnée surtout par voie latérale basse (75 %) et la veine sous-clavière par voie sous claviculaire (92 %). Avec ces deux voies d'abord, le taux de pneumothorax a été 0 % et 3,1 % respectivement (p < 0,001), le taux de ponction artérielle accidentelle a été 1 % et 2,7 % respectivement (p < 0,03) et le taux de ponctions répétées de 3,1 % et 6,3 % respectivement (p < 0,008).

Conclusion : Selon notre expérience, la voie d'abord latérale basse de la veine jugulaire interne est la meilleure technique pour la mise en place des CVC de courte, moyenne et longue durée chez les adultes et chez les enfants : elle est associée à un taux élevé de succès et à un faible risque de complications, par comparaison avec les autres techniques.

Mots clés  : accès veineux central ; veine jugulaire interne ; veine sous clavière.

Abstract

Study aim: The aim of this prospective multicentric non-randomised trial was to report the complications of the central venous catheter insertion with different techniques and to assess the advantages of the low lateral approach to the internal jugular vein, according to the technique originally described by Jernigan et al, with our own modifications.

Patients and method : From January 1993 to August 1997, 2 290 CVC (2 286 by percutaneous puncture and 4 by surgical approach) were placed. The following complications were analysed prospectively: pneumothorax, accidental arterial puncture, more than two punctures of the same vein, necessity to shift to another venous approach, complete failure, malposition of catheter.

Results: The veins the most frequently used were internal jugular vein (48.7%), femoral vein (27%) and subclavian vein (24.2%). Internal jugular vein was punctured especially by low lateral approach (75%) and subclavian vein by infraclavicular approach (92%). With these two placements, the rate of pneumothorax was 0% and 3.1% respectively (p<0.001), the rate of accidental arterial puncture was 1% and 2.7% respectively (p<0.03) and the rate of more than two consecutive punctures was 3.1% and 6.3% respectively (p<0.008).

Conclusion: On our experience, we advocate the low lateral approach to the internal jugular vein as first choice technique for venipuncture in both adults and children for both short and long-term central venous approach, because it is associated to high rate of outcome and to low rate of complications in comparison with other techniques.

Mots clés  : central venous catheterization ; internal jugular vein catheterization ; subclavian vein catheterization.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 126 - N° 10

P. 1001-1006 - décembre 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Incidence de l'obésité sur les résultats postopératoires de la colectomie laparoscopique élective pour sigmoïdite diverticulaire : étude prospective
  • J.J. Tuech, N. Régenet, S. Hennekinne, P. Pessaux, R. Duplessis, J.P. Arnaud
| Article suivant Article suivant
  • Mise au point d'un modèle de coeur isolé perfusé. Application à l'étude de l'hypodermine A dans la prévention du rejet suraigu xénogénique
  • J.M. Régimbeau, B. Malassagne, F. Taboit, C. Boulard, D. Houssin, B. Weill

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.