Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs prédictifs de succès des anneaux intracornéens de Ferrara dans le kératocône - 14/10/11

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.02.006 
E. Ancèle , F. Malecaze, J.-L. Arné, P. Fournié
Service d’ophtalmologie, centre de référence national du kératocône (CRNK), hôpital Purpan, 1, place du Docteur-Baylac, 31059 Toulouse cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Définir des facteurs prédictifs de succès après implantation de segments d’anneaux intracornéens de type Ferrara dans le kératocône.

Patients et méthodes

Vingt-cinq yeux de 25 patients atteints de kératocône ont bénéficié d’une implantation manuelle d’anneaux intracornéens de Ferrara. Nous avons mesuré la profondeur d’implantation des anneaux, la meilleure acuité visuelle corrigée (MAVC), les données réfractives et kératométriques. Pour étudier les facteurs prédictifs de succès, les patients ont été répartis en deux groupes selon le gain de deux lignes ou plus de MAVC (« bons répondeurs ») ou la perte de lignes de MAVC, la stabilité, ou le gain d’une seule ligne de MAVC (« mauvais répondeurs »).

Résultats

À la fin du suivi postopératoire de six mois, 41 % des patients présentaient un gain d’au moins deux lignes de MAVC, 31,8 % un gain d’une ligne, 13,6 % une stabilité et 13,6 % une perte de lignes de MAVC. Nous avons observé une diminution de la sphère moyenne de 4,39 à 2,34dioptries (D) (p<0,01), du cylindre de 4,19 à 2,77D (p<0,01) et de la kératométrie moyenne de 51,44 à 48,74D (p<0,02). Parmi les facteurs prédictifs de succès, nous avons retrouvé l’asymétrie du kératocône par rapport au méridien le plus cambré (p<0,01) et les patients implantés avec un seul anneau (p<0,02).

Conclusion

Si le traitement du kératocône par implantation d’anneaux intracornéens de Ferrara est une technique efficace, la définition de critères prédictifs de succès est primordiale pour poser l’indication opératoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To define predictive factors after manual implantation of intrastromal corneal ring segments (Ferrara ring) for the management of keratoconus.

Patients and methods

Twenty-five eyes of 25 patients with keratoconus were implanted with Ferrara intracorneal ring segments using a mechanical procedure. We measured corneal ring implantation depth, best spectacle-corrected visual acuity (BSCVA), as well as refractive and keratometric outcomes. Patients were separated into two groups according to the gain of at least two lines of BSCVA (“good response”) or the gain of only one line of BSCVA, no change, or the loss of lines of BSCVA (“poor response”).

Results

After a 6-month follow-up, 41% patients experienced a gain of at least two lines of BSCVA, 31.8% a gain of only one line, 13.6% no change, and 13.6% a loss of BSCVA. The sphere reduced from 4.39 to 2.34D (p<0.01), the cylinder from 4.19 to 2.77D (p<0.01), and the mean keratometry from 51.44 to 48.74D (p<0.02). As successful predictive factors, we found the asymmetry of keratoconus (p<0.01) in relation to the steepest meridian and patients implanted with a single ring (p<0.02).

Conclusion

Defining preoperative successful predictive factors for Ferrara intracorneal ring segments is essential to enhance postoperative outcomes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Kératocône, Anneau intracornéen, Astigmatisme, Myopie, Topographie cornéenne

Keywords : Keratoconus, Intracorneal ring segments, Astigmatism, Myopia, Corneal topography


Plan


 Le texte a fait l’objet d’une présentation orale lors du 114e congrès de la SFO le 13 mai 2010.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 8

P. 513-520 - octobre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Quand l’enseigné devient enseignant
  • J.-C. Quintyn, P. Soler, P. Fostier, P.-A. Gouraud, J. Lagarrigue

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.