Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Endocrinologie du prématuré - 23/01/12

[4-002-N-80]  - Doi : 10.1016/S1637-5017(12)58838-1 
I. Grandvuillemin-Matheron
Service de médecine néonatale (Pr Simeoni), Hôpital de la Conception, 147, boulevard Baille, 13385 Marseille cedex 05, France 

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Une naissance prématurée a un impact certain sur le métabolisme endocrinien. Au niveau du métabolisme glucidique, les réserves en glycogène étant limitées et le développement du tissu adipeux étant insuffisant, le nouveau-né prématuré est à haut risque d'hypoglycémie durant les premières heures de vie. Secondairement, des épisodes d'hyperglycémie peuvent survenir durant les premières semaines de vie. L'hyperglycémie reflète essentiellement une réponse inadéquate insulinique au stress périnatal par un déficit relatif ou une certaine résistance à l'insuline. Son traitement repose parfois sur l'administration intraveineuse d'insuline. La prématurité a également un impact sur le métabolisme thyroïdien du fait de l'immaturité de l'axe hypothalamohypophysaire et de la fonction thyroïdienne dont la sévérité est inversement proportionnelle à l'âge gestationnel. Le nouveau-né prématuré risque de présenter une hypothyroxinémie transitoire, nécessitant une supplémentation thyroïdienne. Cependant, une supplémentation systématique et préventive des nouveau-nés prématurés n'est actuellement pas recommandée. La prématurité est également un facteur de risque d'insuffisance surrénalienne par immaturité de la glande surrénale et des enzymes nécessaires à la synthèse du cortisol, l'axe hypothalamohypophysaire ayant été inhibé par le cortisol maternel. La relation entre insuffisance surrénalienne et hypotension artérielle a été établie et un traitement par hémisuccinate d'hydrocortisone peut être recommandé en cas d'hypotension artérielle avérée et significative chez le nouveau-né prématuré.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Prématurité, Insuffisance surrénalienne, Hypothyroxinémie, Hypoglycémie, Hyperglycémie


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Équilibre phosphocalcique du nouveau-né prématuré
  • V. Andres
| Article suivant Article suivant
  • Soins de développement et prise en charge de la douleur du nouveau-né
  • E. Zana-Taïeb, A. Basset, D. Carrière

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.