Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Treatment of corticotroph deficiency - 24/02/12

Doi : 10.1016/j.ando.2012.01.001 
Hassan Ouleghzal a, Caroline Rosales a, b, Marie-Laure Raffin-Sanson a, , b, c
a Service d’endocrinologie, hôpital Ambroise-Paré, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 9, avenue Charles-de-Gaulle, 92110 Boulogne, France 
b Faculté de médecine Paris-Île de France Ouest, université de Versailles Saint-Quentin, 78190 Versailles Saint-Quentin, France 
c Inserm U1016, institut Cochin, 22, rue Méchain, 75014 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Corticotroph deficiency is a crucial element of anterior pituitary failure requiring careful management. Clinicians should always look for corticotroph deficiency in patients with pituitary disease and also consider the diagnosis in patients with unexplained fatigue, especially when associated with weight loss and/or hypotension. The diagnosis is based on the morning (8 a.m.) serum cortisol level, generally completed with a stimulation test, keeping in mind its poor sensitivity. Metopirone or insulin tolerance tests may be needed. Treatment is based on administration of hydrocortisone at the daily dose of about 20mg, fractionated into two or three doses if possible. There are no reliable biological parameters for monitoring therapeutic efficacy. Treatment is adapted as a function of clinical criteria: fatigue, blood pressure, body weight, and skin trophicity. Therapeutic education is a key element for the prevention of acute adrenal failure, which can occur if the treatment is not correctly adapted during episodes of gastrointestinal disease or stress.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Lors de la prise en charge d’une insuffisance anté-hypophysaire, l’insuffisance corticotrope constitue un point à la fois crucial et délicat. Sa recherche doit être systématique en cas de pathologie hypophysaire. Il faut y penser également devant une fatigue inexpliquée, surtout si elle s’accompagne d’une perte de poids et/ou d’une hypotension. Le diagnostic repose sur le dosage du cortisol à 8h00, complété habituellement d’un test au synacthène dont il faut rappeler toutefois la mauvaise sensibilité. Métopirone ou hypoglycémie insulinique restent parfois nécessaires en cas de forte suspicion. Le traitement fait appel à une dose d’hydrocortisone de l’ordre de 20mg/jour, si possible fragmentée en deux ou trois prises. En l’absence de paramètres biologiques fiables, le traitement est adapté sur des critères cliniques : fatigue, TA, poids, état cutané. L’éducation thérapeutique du patient est l’élément clé de la prévention de l’insuffisance surrénale aiguë qui survient si le traitement n’est pas adapté correctement en cas de troubles digestifs ou en situation de stress.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 73 - N° 1

P. 12-19 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Treizièmes Rencontres nationales des internes en endocrinologie, 30 septembre – 1 octobre 2011. Résumé des internes
| Article suivant Article suivant
  • Dehydroepiandrosterone (DHEA) improves pulmonary hypertension in chronic obstructive pulmonary disease (COPD): A pilot study
  • Eric Dumas de La Roque, Jean-Pierre Savineau, Anne-Cécile Metivier, Marc-Alain Billes, Jean-Philippe Kraemer, Stéphane Doutreleau, Jacques Jougon, Roger Marthan, Nicholas Moore, Michael Fayon, Étienne-Émile Baulieu, Claire Dromer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.